Langues

Ceci est une traduction. Elle peut avoir des erreurs ou être dépassée par rapport à la version anglaise. Traducteur(-trice): Anne-Marie Luigi

Descriptions de toutes les spécifications CSS

Spécifications CSS

Cette page contient les descriptions de toutes les spécifications sur lesquelles le CSS WG travaille. Voir la page 'travail en cours' pour une présentation concise et pour savoir comment donner du feedback.

Media Queries

Histoire

Tests

Media Queries est une amélioration des règles @media du CSS et de l'attribut "media" en HTML. Cela permet d'ajouter des paramètres tels que la taille de l'écran, la profondeur de couleur et le rapport d'aspect. C'est parce qu'à l'intérieur d'une seule classe de médias (comme les téléviseurs), il peut encore y avoir d'importantes variations. C'est lié au travail sur les CC/PP, mais c'est une solution beaucoup plus légère et limitée.

Rédacteurs : Florian Rivoal, Håkon Wium Lie, Tantek Çelik, Daniel Glazman, Anne van Kesteren

Media Queries level 4

Histoire

Media Queries définit une syntaxe pour les expressions courtes qui décrivent les caractéristiques requises des médias (ou des dispositifs), par exemple : taille minimale ou maximale de l'écran, capacités de couleur, résolution, rapport d'aspect, type de dispositif de pointage, environnement de visualisation, capacités de script, etc. Media Queries est lié au travail sur CC/PP, mais il s'agit d'une solution plus légère et limitée.

Ces expressions peuvent être attachées sous forme d'étiquettes aux feuilles de style ou à d'autres ressources, afin d'indiquer à quel support elles sont destinées. Elles sont utilisées, par exemple, en HTML (dans l'attribut media). CSS les utilise sur '@import' et '@media' et elles se retrouvent de manière similaire dans SVG et XML générique.

Media Queries level 4 est une version étendue de la première Media Queries. Cette spécification offre une poignée de nouvelles fonctionnalités, telles que " pointer " et " hover " (pour les capacités du dispositif de pointage) et " block-overflow " (pour les médias paginés ou défilants), qui fournissent des informations plus précises sur le média que les anciennes distinctions " portable " vs " écran " et " projection " vs " écran ".

Rédacteurs : Florian Rivoal, Tab Atkins Jr.

Selectors Level 3

Histoire

Tests

Selectors décrit les sélecteurs d'éléments utilisés dans les CSS et certaines autres technologies. Les sélecteurs sont utilisés pour sélectionner des éléments dans un document HTML ou XML, afin d'y attacher des propriétés (de style). Les éléments peuvent être sélectionnés en fonction de leur nom, de leurs attributs, de leur contexte et d'autres aspects.

Rédacteurs : Tantek Çelik, Elika J. Etemad, Daniel Glazman, Ian Hickson, Peter Linss, John Williams

Selectors Level 4

Histoire

Selectors niveau 4 élargit le niveau 3 avec de nouvelles façons de sélectionner les éléments, par exemple, en fonction de ce qu'ils contiennent ou de ce qui suit.

Rédacteurs : Elika J. Etemad, Tab Atkins Jr.

CSS 2.1

Histoire

Tests

CSS Level 2 Revision 1 corrige les erreurs contenues dans la Recommandation de 1998 du niveau CSS 2 et ajoute quelques fonctionnalités très demandées à l'origine prévues pour le niveau 3, qui ont déjà été largement mises en œuvre. Mais la plupart de CSS 2.1 représente un " instantané " de l'utilisation de CSS : il s'agit de toutes les fonctions CSS qui sont mises en œuvre de manière interopérable pour HTML et XML à la date de publication de la Recommandation.

Rédacteurs : Bert Bos, Tantek Celik, Ian Hickson, Håkon Wium Lie

Aperçu de CSS 2.2

Histoire

L'aperçu de CSS niveau 2 du CSS montre à quoi ressemble le CSS 2 avec les errata proposés appliqués et le texte redondant remplacé par des références à d'autres modules CSS. Il ne s'agit pas d'une spécification en soi, mais d'un candidat pour la prochaine (c'est-à-dire la deuxième) révision du niveau 2 de CSS.

Rédacteurs : Bert Bos

CSS Snapshot 2007

Histoire

CSS Snapshot 2007 renvoie à toutes les spécifications qui, ensemble, représentent l'état de CSS en 2006. Parce que de grandes parties de CSS sont encore en cours de développement et qu'il est souvent difficile de connaître leur statut, le groupe de travail CSS a décidé de publier ce document, qui ne contient que les parties de CSS qui sont stables et dont le fonctionnement a été démontré.

Rédacteurs : Elika J. Etemad

CSS Snapshot 2010

Histoire

CSS Snapshot 2010 renvoie à toutes les spécifications qui représentent ensemble l'état de CSS à partir de 2010. Avec ce document, le Groupe de travail CSS vise à aider les implémenteurs à faire la distinction entre les parties du CSS qui sont prêtes pour la production et les parties qui sont encore expérimentales.

Rédacteurs : Elika J. Etemad

CSS Snapshot 2015

Histoire

CSS Snapshot 2015 renvoie à toutes les spécifications qui, ensemble, représentent l'état du CSS à partir de 2015. Avec ce document, le Groupe de travail CSS vise à aider les implémenteurs à faire la distinction entre les parties du CSS qui sont prêtes pour la production et les parties qui sont encore expérimentales.

Cette note inclut également les meilleures pratiques pour les implémentations expérimentales et partielles, y compris les règles pour les ''vendor prefixes" sur les fonctions propriétaires et instables.

Rédacteurs : Elika J. Etemad

CSS Snapshot 2017

Histoire

CSS Snapshot 2017 renvoie à toutes les spécifications qui, ensemble, représentent l'état du CSS à partir de 2017. Il succède aux instantanés correspondants pour 2015, 2010 et 2007. Avec ce document, le groupe de travail CSS vise à aider les implémenteurs à faire la distinction entre les parties du CSS qui sont prêtes pour la production et les parties qui sont encore expérimentales.

Cette note inclut également les meilleures pratiques pour les implémentations expérimentales et partielles, y compris les règles pour les ''vendor prefixes" sur les fonctions propriétaires et instables.

Rédacteurs : Tab Atkins Jr., Elika J. Etemad / fantasai, Florian Rivoal

CSS Snapshot 2018

Histoire

CSS Snapshot 2018 renvoie à toutes les spécifications qui, ensemble, représentent l'état du CSS à partir de 2018. Il succède aux instantanés correspondants pour 2017, 2015, 2010 et 2007. Avec ce document, le groupe de travail CSS vise à aider les implémenteurs à faire la distinction entre les parties du CSS qui sont prêtes pour la production et les parties qui sont encore expérimentales.

Cette note inclut également les meilleures pratiques pour les implémentations expérimentales et partielles, y compris les règles pour les ''vendor prefixes" sur les fonctions propriétaires et instables.

Rédacteurs : Tab Atkins Jr., Elika J. Etemad / fantasai, Florian Rivoal

CSS Grid Template Layout

Histoire

Grid Template Layout (anciennement : Advanced Layout) décrit une nouvelle façon de positionner les éléments en utilisant des contraintes sur leur alignement les uns par rapport aux autres et sur leur flexibilité. Les éléments de document sont acheminés dans un ou plusieurs modèles, qui ressemblent à une grille de mise en page traditionnelle, avec des lignes et des colonnes comme dans un tableau. On peut l'appliquer à une page ou à des éléments individuels, par exemple pour mettre en page un formulaire. Ce module et le Grid Layout sont en train d'être fusionnés.

Rédacteurs : Bert Bos, César Acebal

CSS Aural Style Sheets

Beaucoup d'appareils, principalement visuels, sont en fait capables de produire du son, parfois même de très haute qualité. Le module Aural contient des propriétés permettant d'attacher des sons de fond aux éléments et des effets sonores aux transitions d'état, comme l'activation de liens ou le 'survol' d'un élément. Les options prévues comprennent la superposition de plusieurs sons, le positionnement d'un son à gauche ou à droite dans l'espace stéréo et la lecture d'un son en boucle.

Rédacteurs : Dave Raggett, Daniel Glazman

CSS Backgrounds and Borders Level 3

Histoire

Tests

Backgrounds and Borders décrit les couleurs et les images d'arrière-plan et le style des bordures. Une nouvelle fonctionnalité inclut la possibilité d'étirer l'image de fond, d'utiliser des images pour les bordures, d'arrondir les coins de la boîte et d'ajouter une ombre de boîte à l'extérieur de la bordure.

Rédacteurs : Bert Bos, Elika J. Etemad

CSS Backgrounds et Borders level 4

Backgrounds and Borders level 4 est un référentiel pour les fonctionnalités proposées pour le prochain niveau du module Backgrounds and Borders. Si (certaines de) ces caractéristiques sont maintenues, le module remplacera à terme le module de niveau 3. Aucun projet n'a encore été publié, mais les caractéristiques actuellement attendues comprennent des formes pour les coins, des positions d'arrière-plan relatives au mode d'écriture (rotation automatique, miroir et/ou position d'un arrière-plan selon que l'élément contient du texte vertical, de droite à gauche ou de gauche à droite), et des bordures partielles (découpage de parties d'un bord).

Rédacteurs : Bert Bos, Elika J. Etemad, Brad Kemper, Lea Verou

CSS Basic User Interface

Histoire

L'interface utilisateur de base contient des fonctions pour styliser certains aspects interactifs et dynamiques des pages web : l'apparence des éléments form dans leurs différents états et plus de curseurs et de couleurs pour décrire les interfaces utilisateur graphiques (IUG) qui se fondent bien avec l'environnement du bureau de l'utilisateur.

Rédacteurs : Tantek Çelik

CSS Basic Box Model

Histoire

Le box model décrit la disposition du contenu au niveau du bloc dans un flux normal. Lorsque les documents sont disposés sur des supports visuels (p. ex. écran ou papier), CSS représente les éléments du document sous forme de boîtes rectangulaires disposées les unes après les autres ou imbriquées les unes dans les autres dans un ordre appelé flux. Le flux peut être horizontal (typique pour la plupart des langues) ou vertical (souvent utilisé pour le japonais et le chinois).

Rédacteurs : Bert Bos

CSS Extended Box Model

L'Extended Box Model fournit un contrôle supplémentaire sur le positionnement des flotteurs et la taille des boîtes.

Rédacteurs : Bert Bos

CSS Marquee

Histoire

La spécificationMarquee contient les propriétés qui contrôlent la vitesse et la direction de l'effet "marquee". Les marquees sont un mécanisme de défilement qui n'a pas besoin d'intervention de l'utilisateur : le contenu débordant se déplace dans et hors de la vue par lui-même. Marquee est surtout utilisé sur les téléphones portables. (Jusqu'en avril 2008, les propriétés marquee faisaient partie du module Box.)

Rédacteurs : Bert Bos

CSS Cascading and Inheritance level 3

Histoire

Cascading and Inheritance décrivent comment les valeurs sont assignées aux propriétés. CSS permet à plusieurs feuilles de style d'influencer le rendu d'un document, et le processus de combinaison de ces feuilles de style est appelé 'cascade'. Si aucune valeur ne peut être trouvée par cascade, une valeur peut être héritée de l'élément parent ou alors la valeur initiale de la propriété est utilisée. De plus, le module décrit comment les " valeurs spécifiées ", c'est-à-dire ce que contient une feuille de style, sont traitées en 'valeurs calculées' et 'valeurs réelles'.

Rédacteurs : Elika J. Etemad, Tab Atkins Jr., Håkon Wium Lie

CSS Cascading and Inheritance level 4

Histoire

Par rapport au niveau 3, le niveau 4 ajoute un mot-clé 'par défaut' pour outrepasser l'ordre normal de cascade et d'héritage, et la possibilité de qualifier la règle '@import' non seulement avec une media query, mais aussi avec une clause 'supports()' (pour plus de détails, voir CSS Conditional Rules).

Rédacteurs : Elika J. Etemad / fantasai, Tab Atkins Jr.

CSS Color

Histoire

Tests

Color spécifie les aspects liés à la couleur du CSS, y compris la transparence et les différentes notations pour le type de valeur <color>.

Rédacteurs : L. David Baron, Tantek Çelik, Chris Lilley

CSS Fonts level 3

Histoire

Fonts contient les propriétés permettant de sélectionner les polices, ainsi que les propriétés des ajustements de police, telles que les variantes de glyphes (par exemple, les lettres ornées, les petites majuscules, les chiffres elzéviriens) et le crénage. La sélection des polices est identique à la section équivalente de CSS2. Les propriétés d'ajustement de police sont désormais dans le niveau 3. Le module contient également la règle @font-face pour les polices téléchargeables, qui se trouvait auparavant dans un module séparé.

Le module sera éventuellement remplacé par les polices de niveau 4 , plus importantes.

Rédacteurs : John Daggett, Paul Nelson, Jason Cranford Teague, Michel Suignard, Chris Lilley

CSS Generated Content for Paged Media

Histoire

Generated Content for Paged Media contient des propriétés avancées pour l'impression, au-delà de ce que le module Paged Media fournit déjà. Il a des propriétés pour créer des notes de bas de page et des références croisées ("voir section X à la page Y") pour construire des en-têtes courants à partir des titres de section. Generated Content for Paged Media contient des propriétés avancées pour l'impression, au-delà de ce que le module Paged Media fournit déjà.

Rédacteurs : Håkon Wium Lie

CSS Page Floats

Histoire

Page Floats a été séparé de Generated Content for Paged Media. Il contient des propriétés permettant de faire flotter des éléments vers le haut, le bas ou le côté d'une page dans des rendus paginés, et de faire flotter des éléments vers des positions particulières avec un habillage de texte des deux côtés.

Rédacteurs : Johannes Wilm, Håkon Wium Lie

CSS Generated and Replaced Content

Histoire

Generated and Replaced Content définit comment mettre du contenu avant, après ou à la place d'un élément. Le contenu peut être du texte ou un objet externe, tel qu'une image. Par exemple, lorsqu'un document contient un élément lié à une image, c'est ce module qui permet au concepteur de choisir si l'image est affichée à la place de l'élément ou non. (Le calcul de la taille des éléments remplacés est défini dans le module CSS Image Values.)

Rédacteurs : Ian Hickson

CSS Introduction

Histoire

L'Introduction a été supprimée et remplacée par une série de notes appelées " CSS Snapshots ". Voir, par exemple, le Snapshot 2010 pour une description.

Rédacteurs : Håkon Wium Lie, Eric A. Meyer, Bert Bos

CSS Line Layout

Histoire

The Line Layout Module a été remplacé par Inline Layout module.

Rédacteurs : Ian Hickson

CSS Lists

Histoire

Listes contient les propriétés des listes de style, en particulier différents types de puces et de systèmes de numérotation.

Rédacteurs : Tab Atkins Jr., Shinyu Murakami, Ian Hickson

CSS Math

Math est un module pour les propriétés visant à styliser des formules mathématiques, en s'appuyant sur le modèle de disposition des éléments de présentation de MathML. Ce module n'est pas en cours d'études.

Rédacteurs : -

CSS Multi-column Layout

Histoire

La mise en page Multi-column Layout comporte des propriétés permettant de faire circuler le contenu dans des colonnes définies de manière flexible.

Rédacteurs : Håkon Wium Lie

CSS Namespaces

Histoire

Tests

Les formats basés sur XML peuvent utiliser des "espaces de noms" pour distinguer les multiples utilisations d'un même nom d'élément les uns des autres, et ce projet explique comment les sélecteurs CSS peuvent être étendus pour sélectionner ces éléments en fonction de leur "espace de noms" ainsi que de leur nom local.

Rédacteurs : Elika J. Etemad, Anne van Kesteren,Chris Lilley,Peter Linss

CSS Object Model

Histoire

Le DOM spécifie les fonctions que l'on trouve dans plusieurs bibliothèques de programmation (et navigateurs) pour manipuler les documents HTML, XML et CSS. Les programmeurs peuvent les appeler à partir de leurs programmes plutôt que d'écrire les leurs. Certaines de ces fonctions concernent l'ajout et la suppression de règles et la modification des propriétés dans les feuilles de style CSS. Ces API forment CSS Object Model ou CSS-OM. Elles sont utiles pour les programmes autonomes ainsi que pour les scripts et les applets. DOM niveau 2 contient deux chapitres sur CSS-OM (CSS Object Model) et le CSS WG va développer un CSS-OM de niveau 3.

Rédacteurs : Anne van Kesteren

CSSOM View Module

Histoire

Les API présentées par cette spécification fournissent aux auteurs un moyen d'inspecter et de manipuler les informations de vue d'un document. Il s'agit notamment d'obtenir la position des zones de présentation des éléments, d'obtenir la largeur de la fenêtre d'affichage à l'aide d'un script et de faire défiler un élément.

Rédacteurs : Anne van Kesteren

CSS Paged Media

Histoire

Tests

Paged Media élargit les propriétés que CSS2 avait déjà avec de nouvelles propriétés pour contrôler des choses telles que l'exécution des en-têtes et pieds de page et des numéros de page.

Rédacteurs : Melinda Grant,Elika J. Etemad, Håkon Wium Lie, Simon Sapin, Jim Bigelow

CSS Positioned Layout Level 3

Histoire

CSS Positioned Layout définit l'une des nombreuses façons de mettre en page les parties d'un document. Il contient des propriétés permettant de positionner un élément à une position fixe par rapport à d'autres éléments positionnés, de décaler les éléments de leur position normale et de les positionner à une position fixe sur une page. Une propriété 'z-index' définit si les éléments sont devant ou derrière d'autres éléments au même endroit.

Rédacteurs : Arron Eicholz

CSS Presentation Levels

Histoire

Presentation Levels est un moyen d'avancer et de reculer à travers plusieurs rendus d'un même document, ce qui est particulièrement utile pour les présentations en diaporama (mettre en évidence les éléments de la liste un par un) et les vues de contour (montrer plus ou moins de détails). Le modèle est que chaque élément a un niveau de présentation et trois styles (trois états) : lorsque le navigateur est à un niveau de présentation inférieur, un autre pour une correspondance exacte et un lorsque le niveau de présentation du navigateur est supérieur à celui de l'élément. Le navigateur doit offrir à l'utilisateur un moyen facile d'augmenter et de diminuer le niveau du navigateur.

Rédacteurs : Håkon Wium Lie

CSS Reader Media Type

Histoire

Ce module a été abandonné en mars 2008. Le mot-clé 'reader' est un type de média pour les Media Queries (similaire à 'screen', 'print', 'projection', etc). Les appareils qui pourraient choisir d'appliquer des règles à l'intérieur de '@media reader' sont des équipements comme les lecteurs d'écran, qui affichent une page à l'écran et la parlent en même temps, ou qui affichent la page et la diffusent simultanément sur un dispositif braille dynamique. Les propriétés qui s'appliquent à ce type de support sont donc la combinaison des propriétés de l'écran, de la parole et du braille.

Rédacteurs : Bert Bos

CSS Ruby

Histoire

Ruby décrit les propriétés CSS pour manipuler la position de "ruby", qui sont de petites annotations sur ou à côté des mots, particulièrement communes en chinois et japonais. Elles sont souvent utilisées pour donner la prononciation ou le sens d'idéogrammes difficiles.

Rédacteurs : Richard Ishida, Paul Nelson, Michel Suignard

CSS Scoping

Histoire

Le module CSS Scoping niveau 1 définit l'équivalent des styles CSS scoped de HTML5, les mécanismes de stylisation des pseudo-éléments ('régions') et les sélecteurs pour le 'shadow DOM'.

Rédacteurs : Tab Atkins Jr., Elika Etemad

Grid Positioning

Histoire

Ce module a été abandonné en faveur de Grid Template Layoutet Grid Layout.

Rédacteurs : Markus Mielke, Alex Mogilevsky

Grid Layout

Histoire

Grid Layout permet de mettre en place une grille de conception flexible pour un élément afin que les descendants de l'élément puissent être positionnés par rapport à cette grille et ainsi être alignés les uns par rapport aux autres en deux dimensions. Les zones de la grille peuvent se voir attribuer des noms, à la fois pour faciliter l'utilisation et pour créer un niveau d'indirection qui facilite la réorganisation des éléments. Comme les autres modules de grille/modèle, ce module s'appuie sur des idées de mise en page à base de cadres qui ont commencé en 1996 et ont produit, entre autres, un positionnement absolu dans CSS niveau 2. Le module Grid Layout a donc un grand chevauchement avec Disposition multi-colonnes, Modèle de mise en page, Disposition flexible de boîte, Positionnement de la grille, et Les régions, mais ne les remplace pas. On s'attend toutefois à ce que les six modules puissent éventuellement être condensés en seulement trois : multi-colonne, boîte flexible, et un troisième pour les grilles / modèles / régions.

Rédacteurs : Alex Mogilevsky, Phil Cupp, Markus Mielke, Daniel Glazman, Tab Atkins Jr., Elika J. Etemad / fantasai, Rossen Atanassov

Grid Layout Level 2

Histoire

Le niveau 2 du module Grid Layout élargit les capacités de la grille, en particulier avec la possibilité de transformer les éléments descendants d'un élément de grille autres que les enfants en éléments de grille.

Rédacteurs : Tab Atkins Jr., Elika J. Etemad / fantasai, Rossen Atanassov

Regions

Histoire

'Régions' est le nom collectif d'un certain type de zones sur la toile, qui peuvent être sélectionnées par des pseudo-éléments. Les régions sont créées par certains autres modules, tels que Paged Media (qui crée des régions appelées 'margin boxes'), Selectors (qui crée, par exemple, la région '::first-line') et Grid Template Layout (qui crée des 'slots').

Le module Regions définit deux types de choses que vous pouvez faire avec les régions : Certains types de régions peuvent être enchaînés ensemble et le contenu y afflue, de sorte que le texte trop long pour une région ne déborde pas, mais continue automatiquement dans une autre région ; et, deuxièmement, le contenu peut être stylisé en fonction de la région dans laquelle il se termine. Par exemple, un paragraphe qui s'écoule dans deux régions peut avoir du texte en gras dans la première région et du texte normal dans la seconde, même s'il n'y a pas de limite d'élément.

Rédacteurs : Vincent Hardy, Rossen Atanassov, Alan Stearns

CSS Speech

Histoire

Speech contient des propriétés pour spécifier comment un document est interprété par un synthétiseur de parole : volume, voix, vitesse, hauteur, repères, pauses, etc. Il y avait déjà un module ACSS (Aural CSS) dans CSS2, mais il n'a jamais été correctement implémenté et il n'était pas compatible avec le Speech Synthesis Markup Language (SSML), le langage de contrôle des synthétiseurs de parole du W3C. Le module ACSS du CSS2 a donc été divisé en deux parties : la parole (pour la parole réelle, compatible avec SSML) et l'audio (pour les effets sonores sur d'autres appareils). Les propriétés de la parole au niveau 3 seront similaires à celles du niveau 2, mais avec des valeurs différentes. (Les anciennes propriétés peuvent toujours être utilisées avec le type de support 'auditif' déprécié, mais les nouvelles doivent être utilisées à l'intérieur du nouveau support 'parole', ainsi que dans les feuilles de style pour 'tous' les médias.)

Rédacteurs : Daniel Weck, Dave Raggett,Claudio Santambrogio,Daniel Glazman

CSS style Attribute Syntax

Histoire

La syntaxe des règles CSS dans l'attribut 'style ' HTML ne fait pas partie à proprement parler du CSS, mais est mentionnée ici, car elle est produite par le groupe de travail CSS. Ce projet est devenu nécessaire, car XHTML 1.0, contrairement à HTML 4.0, ne définit pas la syntaxe des règles CSS dans son attribut de style. Cependant, la spécification est valable pour tous les attributs similaires (par exemple, ceux du SVG), et pas seulement pour HTML.

Rédacteurs : Elika J. Etemad, Tantek Çelik, Bert Bos, Marc Attinasi

CSS Syntax

Histoire

Syntax contient la grammaire générique (compatible avec les technologies futures) à laquelle tous les niveaux de CSS adhèrent. Chaque propriété a également des restrictions sur la syntaxe de sa valeur, mais celles-ci peuvent être trouvées dans les autres modules CSS.

Rédacteurs : Tab Atkins Jr., Simon Sapin, L. David Baron

CSS Tables Module

Tables décrivent la disposition des tableaux : lignes, colonnes, cellules et légendes, avec leurs bordures et alignements. Le modèle du niveau 3 n'aura probablement rien de nouveau par rapport au niveau 2, mais il sera plus détaillé.

Rédacteurs : François Remy, Greg Whitworth

CSS Text

Histoire

Text contient les propriétés textuelles du CSS2 (justification, habillage de texte, etc.) ainsi que plusieurs nouvelles propriétés, dont plusieurs pour traiter le texte dans différentes langues et scripts (saut de ligne, kashida, césure, etc.). Il inclut (et remplace) la proposition dans le projet de présentation internationale. Voir aussi le module Line pour des choses telles que l'alignement vertical à l'intérieur d'une ligne, le calcul de la hauteur de ligne et les styles pour la première ligne et la première lettre. Le module Text a atteint le statut CR en 2003, mais très peu a été mis en application. Certaines typographies courantes nécessitaient trop de propriétés, tandis que de nombreuses combinaisons de valeurs n'étaient pas utiles. La réécriture a commencé en 2004 et devrait aboutir à la même fonctionnalité, mais avec moins de propriétés et de meilleures valeurs par défaut. Le module Text a été divisé en quatre parties : Text, Writing Modes, Line Grid et Text Decoration.

Rédacteurs : Elika J. Etemad, Koji Ishii, Shinyu Murakami, Paul Nelson, Michel Suignard, Chris Lilley

CSS Writing Modes

Histoire

Writing Modes(précédemment : Text Layout) décrit les propriétés qui contrôlent la direction du texte : lignes horizontales de texte qui sont empilées de haut en bas (normal pour la plupart des langues), lignes verticales de texte qui sont empilées de droite à gauche (souvent utilisées pour le japonais), ou lignes verticales qui s'empilent de gauche à droite (mongolien). Il décrit également l'ordre des lettres à l'intérieur de la ligne (bidirectionnalité) et la rotation qui peut se produire pour certaines lettres à l'intérieur du texte vertical.

Rédacteurs : Elika Etemad / fantasai, Koji Ishii, Shinyu Murakami,Paul Nelson, Michel Suignard

CSS Writing Modes level 4

Histoire

Le niveau 4 élargit le niveau 3 avec quelques fonctions supplémentaires, telles que 'sideways-lr/sideways-rl', en combinant les chiffres horizontalement à l'intérieur du texte vertical, et en mettant automatiquement le texte en colonnes lorsque le texte est orthogonal (vertical ou horizontal) au texte environnant (horizontal ou vertical). Sideways-lr' et 'sideways-lr' sont des modes d'écriture verticaux alternatifs qui sont très utiles pour écrire du texte verticalement dans des scripts qui sont normalement horizontaux, par exemple, pour écrire du texte anglais sur des dos de livre ou le long du bord d'une page.

Rédacteurs : Elika Etemad / fantasai, Koji Ishii

CSS Line Grid

Histoire

Le module CSS Line Grid niveau 1définit les propriétés pour faciliter l'alignement des lignes en colonne côte à côte ou sur les deux côtés d'une feuille de papier, malgré les images ou les titres qui interrompent la grille régulière. Il définit également des mécanismes pour aligner verticalement les lettres dans une série de lignes, ce qui est une conception commune dans les écritures idéographiques, comme le japonais. (Ces fonctions faisaient auparavant partie de Writing Modes).

Rédacteurs : Elika Etemad, Koji Ishii, Alan Stearns

CSS Values and Units

Histoire

Values and Units décrit les valeurs communes et les unités que les propriétés CSS acceptent.

Rédacteurs : Håkon Wium Lie,Tab Atkins, fantasai, Chris Lilley

CSS Values and Units Level 4

Histoire

-

Rédacteurs : Tab Atkins, fantasai,

CSS Web Fonts

Histoire

Le module Polices Web a été fusionné avec le module Polices . Web Fonts permet de télécharger des polices à utiliser avec un document. La technologie est également incluse dans SVG et, inversement, on peut créer des polices à télécharger dans SVG. Auparavant, cette fonctionnalité faisait partie du niveau 2 du CSS, mais avec la révision du niveau 2, elle a été déplacée au niveau 3.

Rédacteurs : John Daggett, Chris Lilley, Michel Suignard

Behavioral Extensions to CSS

Histoire

Behavioral Extensions to CSS définit la propriété 'binding' pour XBL. La propriété a été appelée 'behavior' dans la première ébauche. Ce projet contenait un certain nombre d'autres propositions qui ne sont plus étudiées. (Dans une certaine mesure, elles ont été remplacées par XBL.)

Rédacteurs : Ian Hickson

CSS Flexible Box Layout Level 1

Histoire

Le module Flexible Box Layout définit les mots-clés 'flex' et 'inline-flex' pour la propriété 'display', ce qui fait qu'un élément est affiché sous forme de colonne ou de ligne d'éléments enfants. Les propriétés supplémentaires déterminent l'ordre des boîtes enfant (de gauche à droite, de bas en haut, etc.) et la façon dont l'espace est réparti sur les enfants et les espaces entre eux. Le module est principalement destiné à forcer les rangées de contrôles d'une interface graphique à une hauteur ou une largeur égale.

Rédacteurs : Tab Atkins Jr., Elika J. Etemad / fantasai, Rossen Atanassov

VCSS Image Values et Replaced Content Module Level 3

Histoire

Le module module Image Values définit comment les propriétés peuvent se référer aux images par URL. Toutes les propriétés qui peuvent prendre des images comme valeur, telles que 'background-image' et 'list-style-image', utilisent cette syntaxe. Elle définit également les dégradés de couleur en tant que type d'image intégré.

Rédacteurs : Elika J. Etemad, Tab Atkins Jr.

VCSS Image Values and Replaced Content Module level 4

Histoire

Le module Image Values and Replaced Content définit comment les propriétés peuvent se référer aux images avec une URL. Toutes les propriétés qui peuvent prendre des images comme valeur, telles que 'background-image' et 'list-style-image', utilisent cette syntaxe. Il définit également les dégradés de couleurs. Le module de niveau 4 élargit le module de niveau 3 du même nom avec, entre autres, des dégradés de couleurs coniques.

Rédacteurs : Tab Atkins Jr., Elika J. Etemad / fantasai, Lea Verou

CSS Fragmentation Module Level 3

Histoire

Le module Fragmentation CSS définit les propriétés pour forcer ou éviter les sauts de page et de colonne. Il combine des fonctionnalités qui étaient auparavant dans deux spécifications différentes, CSS Paged Media et Multi-column Layout.

Rédacteurs : Rossen Atanassov, Elika J. Etemad / fantasai

CSS Transforms

Histoire

Le module CSS Transforms définit les transformations 2D et 3D (rotations, translations, etc.) qui peuvent être appliquées aux éléments après la mise en page normale (c'est-à-dire qu'une transformation n'affecte pas la position des éléments environnants). Les transformations sont également disponibles dans SVG (en tant que valeurs pour l'attribut transformé ) et la spécification est un travail conjoint des groupes de travail CSS et SVG.

Rédacteurs : Simon Fraser, Dean Jackson, David Hyatt, Chris Marrin, Edward O'Connor, Dirk Schulze, Aryeh Gregor

CSS 2D Transformations Module

Histoire

Le module Transformations 2D a été remplacé par le module Transformations CSS.

Rédacteurs : Simon Fraser, Dean Jackson, David Hyatt, Chris Marrin, Edward O'Connor

CSS 3D Transformations Module

Histoire

Le module Transformations 3D a été remplacé par le module Transformations CSS.

Rédacteurs : Dean Jackson, David Hyatt, Chris Marrin

CSS Transitions Module

Histoire

Le module Transitions est une propriété qui permet d'animer les transitions entre pseudo-classes (par exemple, lorsqu'un élément entre ou sort de l'état ':hover'). Au cours d'un délai donné, certaines valeurs de propriété passent progressivement de l'ancienne valeur à la nouvelle, plutôt qu'instantanément, comme dans le niveau 2.

Rédacteurs : Dean Jackson, David Hyatt, Chris Marrin, Sylvain Galineau, L. David Baron

CSS Animations Module

Histoire

Le module Animations spécifie quelles propriétés changent leurs valeurs au cours d'une animation, quelles valeurs elles prennent successivement, et pendant combien de temps. Il ne définit pas ce qui provoque le démarrage d'une animation particulière, mais seulement ce qui se passe pendant une animation. (Comparez ceci au module Transitions , qui anime également les propriétés, mais entre les changements d'état, c'est-à-dire les pseudo-classes).

Rédacteurs : Dean Jackson, David Hyatt, Chris Marrin

Web Animations 1.0

Histoire

Web Animations est une spécification conjointe des groupes de travail CSS et SVG. CSS Transitions, CSS Animations et SVG fournissent tous des mécanismes qui génèrent du contenu animé sur une page Web. Bien que les trois spécifications présentent de nombreuses caractéristiques similaires, elles sont décrites en des termes différents. Cette spécification propose un modèle d'animation abstrait qui englobe les caractéristiques communes aux trois spécifications. Ce modèle est rétrocompatible avec le comportement actuel de ces spécifications de sorte qu'elles peuvent être définies en termes de ce modèle sans aucun changement visible.

Rédacteurs : Brian Birtles, Shane Stephens, Alex Danilo, Tab Atkins

CSS Mobile Profile

Histoire

Tests

CSS Mobile Profile décrit un sous-ensemble de CSS qui est adapté aux appareils portatifs, tels que les téléphones mobiles. Ce profil répond en outre au type de media 'handheld'.

Rédacteurs : Svante Schubert, Robin Berjon, Ted Wugofski, Doug Dominiak, Peter Stark, Tapas Roy

CSS TV Profile

Histoire

Le CSS TV profile décrit un sous-ensemble de CSS qui convient aux documents affichés sur les téléviseurs, y compris les documents textuels diffusés sur la télévision numérique.

Rédacteurs : Glenn Adams, Tantek Çelik, Sean Hayes, Håkon Wium Lie

CSS Conditional Rules

Histoire

CSS Conditional Rules définit un certain nombre de façons de faire dépendre les règles de style de facteurs extérieurs au document, tels que le média de sortie ('@media', pour la plupart déjà au niveau 2), les capacités de l'agent utilisateur et l'URL du document.

Rédacteurs : L. David Baron

CSS Device Adaptation

Histoire

CSS Device Adaptation définit (1) comment le bloc contenant initial se rapporte à la fenêtre d'affichage et (2) comment les unités CSS ('px','cm','pt', etc.) se rapportent aux unités réelles. Le bloc contenant initial est un rectangle hypothétique dans le modèle de rendu CSS qui définit la position (0,0) et la signification des pourcentages sur l'élément racine. Dans le niveau CSS 2, il est égal à la fenêtre de visualisation (c'est-à-dire la fenêtre ou la page sur laquelle le document est représenté). Ce module définit la règle '@viewport' qui permet au bloc contenant initial d'être plus grand ou plus petit que la fenêtre. Il peut également définir un facteur de zoom, pour changer le mappage entre les unités CSS et les unités réelles ('@viewport' n'est normalement pas utile pour les auteurs, mais il permet aux lecteurs de se débarrasser de l'effet de tout élément <META NAME=VIEWPORT> qui peut se trouver dans les documents HTML5).

Rédacteurs : Rune Lillesveen

CSS Exclusions

Histoire

CSS Exclusions définit les propriétés à définir sur les éléments positionnés pour qu'elles agissent comme des 'exclusions' et font en sorte que le texte s'enroule autour de celles-ci, de la même manière que le texte s'enroule autour des éléments flottants.

Rédacteurs : Vincent Hardy, Rossen Atanassov, Alan Stearns

CSS Shapes

Histoire

CSS Shapes définit les propriétés pour assigner une forme (cercle, polygone ou image arbitraire) à une boîte CSS, de sorte que les longueurs des lignes à l'intérieur de la boîte sont déterminées par cette forme, plutôt que par les marges de la boîte. La forme peut également être utilisée sur des éléments flottants pour définir comment le texte à l'extérieur du flotteur s'enroule autour de lui.

Rédacteurs : Vincent Hardy, Rossen Atanassov, Alan Stearns

Compositing and Blending

Histoire

Compositing and Blending permet aux boîtes non seulement d'être opaques ou semi-transparentes, mais aussi de se combiner avec les boîtes sous-jacentes d'autres façons (différence de couleur, masque de couleur, décalage de couleur, etc.) pour obtenir divers effets. Ce module est réalisé en collaboration avec SVG.

Rédacteurs : Rik Cabanier

Filter Effects

Histoire

Filter Effects permet d'appliquer des filtres graphiques à un élément (après son rendu, mais avant qu'il n'ait été composé, voir Compositing et Blending). Les filtres peuvent flouter un élément, ajouter une ombre, modifier les couleurs, augmenter le contraste, ajouter une texture, etc. Le module définit un certain nombre d'effets graphiques communs, mais permet aussi d'utiliser des filtres écrits en OpenGL (OpenGL ES Shading Language). Ce module est réalisé en collaboration avec SVG.

Rédacteurs : Vincent Hardy, Dean Jackson, Erik Dahlström

CSS Masking

Histoire

CSS Masking offre deux moyens de masquer partiellement ou totalement des parties d'éléments visuels : le masquage et l'écrêtage. Le masquage décrit comment utiliser un autre élément graphique ou une autre image comme une luminance ou masque alpha. L'écrêtage décrit la région visible des éléments visuels. Ce module définit les fonctionnalités du CSS et du SVG.

Rédacteurs : Dirk Schulze, Brian Birtles, Tab Atkins Jr.

CSS Box Alignment Module Level 3

Histoire

La boîte anonyme qui enferme le contenu d'une cellule dans une table ou d'une fente de grille, et la ou les boîtes à l'intérieur d'une flexbox ont en commun qu'elles peuvent toutes être alignées sur chacun des quatre bords de leur conteneur, ou centrées entre ces bords. Si la flexbox contient plusieurs boîtes, elles peuvent également être étalées ("justifiées") entre deux bords. Le Box Alignment définit diverses propriétés pour les alignements des boîtes. On étudie si les propriétés peuvent être étendues pour s'appliquer aux boîtes dans d'autres contextes, en particulier au flux normal. Cela permettrait, par exemple, d'aligner le contenu d'une boîte flottante sur le fond du flotteur, similaire à la manière dont 'vertical-align : bottom' aligne le contenu d'une cellule de tableau. On peut également ajouter le contrôle de l'alignement au moyen de marges flexibles (comme 'margin : auto' sans ses limitations).

Rédacteurs : Elika J. Etemad / fantasai, Tab Atkins Jr.

CSS Text Decoration Module Level 3

Histoire

Le module Text Decoration définit les propriétés qui contrôlent le style et la position des différentes décorations autour du texte, généralement pour le mettre en valeur, et qui n'affectent pas la mise en page du texte lui-même : 'text-decoration' (souligné, surligné, clignotant, etc.), 'text-emphasis' (soulignement d'Asie de l'Est sur le dessus des idéogrammes) et 'text-shadow'. Ces propriétés se trouvaient auparavant dans le module Texte.

Rédacteurs : Elika J. Etemad, Koji Ishii

CSS Text Decoration level 4

Histoire

Le niveau 4 du module Text Decoration élargit le niveau 3 avec plus de contrôle sur divers aspects de la décoration, tels que le style et la position des soulignés.

Rédacteurs : Elika J. Etemad, Koji Ishii

CSS Intrinsic & Extrinsic Sizing Module Level 3

Histoire

Le module de dimensionnement définit les mots-clés à utiliser sur les propriétés 'width' et 'height' pour spécifier que la taille d'un élément doit être aussi étroite que possible ou aussi large que possible, plutôt que la largeur héritée du parent de l'élément. Ces mots-clés sont séparés de la définition de " largeur " et de " hauteur " dans le modèle de base et seront probablement fusionnés de nouveau dans ce module à une date ultérieure.

Rédacteurs : Tab Atkins, Elika J. Etemad / fantasai

CSS Counter Styles Level 3

Histoire

Le module Counter Styles définit la règle '@counter-styles' avec laquelle les auteurs peuvent définir leurs propres styles de numérotation pour les listes, les en-têtes de section, les figures, etc. Les styles de numérotation du niveau 2 sont prédéfinis. Ils comprennent les décimales (1, 2, 3, 4...), les lettres romaines supérieures (I, II, III, IV...), les lettres alpha inférieures (a, b, c, d...), etc, ainsi que certains styles pour les listes à puces, comme le disque (•).

Rédacteurs : Tab Atkins Jr.

Cascading variables

Histoire

Le module Cascading variables permet d'associer des données arbitraires (paires nom/valeur) à des éléments. Les données sont sous la forme de propriétés de la forme 'var-NAME : VALEUR'. Les propriétés sont héritées. Elles sont accessibles via le DOM et sont également référencées dans d'autres propriétés via la notation fonctionnelle 'var(NAME)'.

Rédacteurs : Luke Macpherson, Tab Atkins Jr., Daniel Glazman

CSS Overflow Module Level 3

Histoire

Le module CSS Overflow de niveau 3 définit la propriété 'overflow', qui spécifie comment un texte qui est trop large ou trop haut pour sa boîte doit être traité. Le texte peut déborder, être coupé ou défiler librement. Voir le module CSS marquee pour les différents mécanismes de défilement et le module CSS fragmentation niveau 3 pour contrôler la façon dont le texte est divisé en pages.

Rédacteurs : L. David Baron

CSS Overflow Module level 4

Histoire

Le module CSS Overflow de niveau 4 élargit le module de niveau 3 avec un mécanisme permettant de décomposer une boîte en plusieurs pages avec soit une page affichée, soit toutes les pages affichées en même temps. Un pseudo-élément permet de sélectionner les pages individuelles et de leur appliquer un style.

Rédacteurs : L. David Baron, Florian Rivoal

CSS Display Module Level 3

Histoire

Le module CSS Display niveau 3 redéfinit la propriété 'display' en tant que raccourci pour trois autres propriétés, chacune pour un aspect plus ou moins indépendant de la propriété 'display' : si l'élément démarre un nouveau bloc ou continue en ligne, comment le contenu de l'élément est disposé, et si l'élément a une étiquette sur le côté. Le module définit également une nouvelle propriété qui fait la même chose que 'display : none' (ne pas afficher ou parler l'élément). On s'attend à ce que ces propriétés de petit calibre soient surtout utiles dans les scripts.

Rédacteurs : Tab Atkins Jr.

CSS Font Loading Module Level 3

Histoire

Le module CSS Font Loading niveau 3 définit une partie de l'API DOM pour la règle '@font-face' du CSS. En particulier, il définit des méthodes permettant à un script de charger explicitement une police (par exemple, de la charger plus tôt que le moteur de rendu ne la chargerait par lui-même) et d'être informé lorsqu'une police est chargée.

Rédacteurs : Tab Atkins Jr.

CSS Will Change Module Level 1

Histoire

Le module CSS Will Change de niveau 1permet à un auteur de donner des indices au moteur de rendu sur les éléments susceptibles de changer de style d'une manière ou d'une autre (par exemple, à cause d'animations ou de transitions) et où la vitesse est critique. Cela peut aider un moteur de rendu à décider où il doit faire un peu de travail à l'avance.

Rédacteurs : Tab Atkins Jr.

Non-element Selectors Module Level 1

Histoire

Non-element Selectors Module Level 1 définit les sélecteurs pour d'autres types de nodes que les éléments dans un document arborescent. En particulier, il fournit des moyens de sélectionner les attributs des éléments.

Ces sélecteurs n'ont pas d'effet en CSS, car CSS ne style que des éléments. Ils sont destinés à d'autres contextes où des sélecteurs sont utilisés pour sélectionner des parties d'une arborescence, comme Selectors API et ITS 2.0. Ils offrent donc une alternative à XPath, lorsqu'on ne peut/veut pas utiliser XPath.

Rédacteurs : Jirka Kosek, Tab Atkins Jr.

Geometry Interfaces Module Level 1

Histoire

Geometry Interfaces définit les APIs pour les scripts qui manipulent les points, les rectangles, les quadrilatères et les matrices de transformation.

Rédacteurs : Simon Pieters, Dirk Schulze, Rik Cabanier

Fullscreen

Histoire

Fullscreen n'est plus développé. Ce module contenait une proposition pour une API et quelques sélecteurs CSS pour les éléments de style qui sont affichés maximisés sur un écran.

Rédacteurs : Anne van Kesteren, Tantek Çelik

CSS Inline Layout Module Level 3

Histoire

Le module CSS Inline Layout décrit la mise en page à l'intérieur d'une ligne et l'empilement des lignes, ainsi que le style des lettrines. Il remplace le module CSS Line Layout.

Rédacteurs : Dave Cramer, Elika J. Etemad / fantasai, Steve Zilles

CSS Pseudo-Elements Module level 4

Histoire

Le module Pseudo-Elements CSS définit divers pseudo-éléments, c'est-à-dire des parties de documents qui correspondent à quelque chose rendue, mais pas directement à un élément du document source. Un certain nombre d'entre eux étaient déjà définis dans CSS2 (::première ligne, ::première lettre, etc.), quelques autres sont nouveaux, tels que ::sélection (texte sélectionné) et ::placeholder (texte placeholder dans un élément de saisie).

Le module Selectors décrit comment utiliser les pseudo-éléments dans les sélecteurs.

Rédacteurs : Daniel Glazman, Elika J. Etemad / fantasai, Alan Stearns

Motion Path Module Level 1

Histoire

Le module Motion Path définit une manière supplémentaire de régler la position et la rotation des éléments absolument positionnés. La position est donnée par une trajectoire (une forme SVG) et un déplacement le long de cette trajectoire entre 0 et 100 %. En combinaison avec des animations, le déplacement peut également être animé.

Ce module est le fruit d'un travail collaboratif des groupes de travail SVG et CSS.

Rédacteurs : Dirk Schulze, Shane Stephens

CSS Scroll Snap Module Level 1

Histoire

Le module CSS Scroll Snap définit les propriétés pour contrôler certains aspects du défilement d'un élément débordant : lorsqu'on fait défiler avec une souris ou un dispositif similaire, on peut faire en sorte que l'élément s'accroche à des positions particulières, par exemple, la première ligne d'un élément enfant ou le centre d'une image. Ces points d'accrochage peuvent être soit par proximité (l'élément s'accroche à une position uniquement lorsque l'action de défilement s'est terminée près de cette position), soit par obligation (l'élément s'accroche toujours au point d'accrochage le plus proche lorsque l'action de défilement se termine).

Rédacteurs : Matt Rakow, Jacob Rossi, Tab Atkins-Bittner, Elika J. Etemad / fantasai

CSS Round Display Level 1

Histoire

Le module CSS Round Display définit de nouvelles propriétés et de nouveaux mots-clés pour les propriétés existantes afin de mieux gérer les vues circulaires ou arrondies. Il inclut, entre autres, des media queries pour sélectionner les règles de style en fonction de la forme de la fenêtre et des coordonnées polaires pour le positionnement absolu.

Rédacteurs : Hyojin Song, Jihye Hong

CSS Basic User Interface Module level 4

Histoire

Le module CSS Basic User Interface décrit les propriétés et les valeurs CSS pour styliser les éléments d'interface utilisateur de base. Il inclut et élargit le niveau 3 de l'interface utilisateur de base CSS avec, entre autres, des propriétés pour styliser le caret d'insertion.

Rédacteurs : Florian Rivoal

CSS Text Level 4

Histoire

Le niveau 4 du module de texte CSS inclut et élargit le niveau 3 du module CSS Text. Il définit la rupture de ligne, la justification et l'alignement, le traitement des espaces blancs et les transformations de texte.

Rédacteurs : Elika J. Etemad / fantasai, Koji Ishii, Alan Stearns

CSS Painting API Level 1

Histoire

Les spécifications du groupe de travail Houdini (un groupe de travail mixte avec le groupe de travail CSS et TAG) visent à spécifier l'accès de bas niveau à un moteur de rendu CSS tel qu'on le trouve dans un navigateur typique, y compris, par exemple, l'analyseur CSS, le modèle de boîte, le chargement de police, la gestion des débordements et le défilement. Une application qui utilise un tel moteur CSS peut donc outrepasser ou étendre certaines de ses fonctionnalités.

Le CSS Painting API Level 1 est l'une de ces spécifications et définit une API pour se connecter aux fonctions qui peignent une boîte CSS à l'écran, y compris son arrière-plan, ses bordures et son contenu. Elle peut être utilisée, par exemple, pour peindre un arrière-plan fourni par un algorithme plutôt qu'une image.

Rédacteurs : Shane Stephens, Ian Kilpatrick, Dean Jackson

CSS Properties and Values API Level 1

Histoire

Le niveau 1 de CSS Properties and Values API fait partie des spécifications Houdini. Il définit une API pour enregistrer de nouvelles propriétés avec le moteur CSS. Contrairement au module Custom properties (qui permet de définir des propriétés de manière déclarative), l'API permet de définir des propriétés avec des syntaxes spéciales et des propriétés qui n'héritent pas.

Rédacteurs : Tab Atkins, Shane Stephens, Daniel Glazman, Alan Stearns, Elliot Sprehn, Greg Whitworth

CSS Typed OM Level 1

Histoire

CSS Typed OM Level 1 fait partie des spécifications Houdini. Il définit une API pour accéder aux valeurs des propriétés dans CSS Object Model de manière efficace, c'est-à-dire généralement sous forme de nombres plutôt que sous forme de chaînes de caractères.

Rédacteurs : Shane Stephens

Worklets Level 1

Histoire

Worklets Level 1 fait partie des spécifications Houdini. Il définit une API pour insérer du code JavaScript dans le pipeline de rendu.

Rédacteurs : Ian Kilpatrick

CSS Layout API Level 1

Histoire

CSS Layout API Level 1 fait partie des spécifications Houdini. Il définit une API JavaScript pour attacher des scripts qui réagissent aux changements de style et d'arborescence des boîtes.

Rédacteurs : Greg Whitworth, Ian Kilpatrick, Tab Atkins-Bittner, Shane Stephens, Robert O'Callahan, Rossen Atanassov

Color level 4

Histoire

Color Module level 4 élargit le Color level 3. Il définit diverses notations de couleur, y compris RGB, HSL, hexadécimal, couleurs nommées, HWB, Lab, LCH et couleurs relatives ('color-mod'). Il définit les propriétés 'color' et 'opacity'. Et il fournit des moyens de travailler dans des espaces couleur autres que le sRGB par défaut.

Rédacteurs : Tab Atkins Jr., Chris Lilley

Fonts level 4

Fonts Module level 4 élargit le Fonts niveau 3. Il ajoute la prise en charge, entre autres, des polices colorées, des polices variables et des emoji.

Rédacteurs : John Daggett, Myles C. Maxfield

CSS Rhythmic Sizing Level 1

Histoire

CSS Rhythmic Sizing Level 1 offre une propriété qui force la distance entre les lignes, normalement fixée par la hauteur des lignes, à être arrondie à un multiple d'une valeur donnée. Cela permet aux lignes de rester alignées sur une grille fixe, même s'il y a des lignes occasionnelles qui nécessitent plus d'espace (par exemple, parce qu'elles contiennent une formule mathématique ou une image en ligne). Ce module est un complément potentiel au module Line Grid.

Rédacteurs : Koji Ishii, Elika J. Etemad / fantasai

CSS Fill and Stroke Module Level 3

Histoire

Le module Fill and Stroke définit les propriétés pour définir les couleurs et les motifs de remplissage des formes SVG et du texte. La syntaxe CSS permet aux formes SVG d'être stylisées avec une feuille de style (externe), au lieu d'avoir des attributs sur chaque forme. Le "remplissage" se réfère à l'intérieur des formes, le "trait" aux bords. Les deux peuvent être des couleurs simples, mais aussi des motifs, des dégradés ou des images.

Rédacteurs : Elika J. Etemad / fantasai, Tab Atkins-Bittner

CSS Containment Module Level 1

Histoire

Le module Containment propose une propriété 'contain' qui est particulièrement utile dans les interfaces graphiques hautement dynamiques : il déclare qu'un élément n'influence pas le rendu d'autres éléments en dehors de lui-même et ne peint pas en dehors de sa propre boîte. Cela signifie que l'élément peut être ajouté et retiré très rapidement, sans avoir à recalculer le style des autres éléments. Par exemple, un tel élément n'augmente pas la taille de son parent et n'incrémente pas les compteurs de liste.

Rédacteurs : Tab Atkins, Florian Rivoal

CSS Easing Functions Level 1

Histoire

Les animations et transitions utilisent des fonctions de chronométrage pour spécifier comment la vitesse d'une animation varie au cours de la durée de l'animation. (L'animation les qualifie de 'easing functions', d'où le nom du module.) Les types les plus courants sont prédéfinis. Mais il est possible d'en définir d'autres, y compris certains qui rebondissent de sur leur cible. Ce module définit les valeurs possibles pour toutes les propriétés de chronométrage.

Rédacteurs : Brian Birtles, Dean Jackson, Matt Rakow, Shane Stephens

CSS Logical Properties and Values Level 1

Histoire

Le module Logical Properties and Values permet de définir des propriétés indirectement, en fonction de la direction et du mode d'écriture de l'élément ou de son bloc contenant. Par exemple, le réglage de 'margin-inline-start' définit indirectement l'une des quatre propriétés de marge (margin-top, -right, -bottom ou -left), selon que le texte de l'élément est écrit de gauche à droite, de droite à gauche, de haut en bas, ou de bas en haut. Cela est utile dans les feuilles de style génériques simples, telles que les feuilles de style User Agent, mais peut également parfois raccourcir les styles pour les documents qui mélangent le texte de gauche à droite et de droite à gauche, en particulier pour les éléments -left et le texte de gauche à droite sont (pour la plupart) des images en miroir.

Rédacteurs : Rossen Atanassov, Elika J. Etemad / fantasai

CSS Scrollbars Level 1

Histoire

-

Rédacteurs : Tantek Çelik, Rossen Atanassov

CSS Shadow Parts

Histoire

-

Rédacteurs : Tab Atkins-Bittner, Fergal Daly

CSS level 1

Histoire

Le niveau 1 contient seulement les propriétés les plus élémentaires de CSS, telles que 'margin', 'padding', 'background', `color', et 'font', avec des restrictions sur les valeurs autorisées. Le premier niveau de CSS à être complété (en 1996), il correspondait aux capacités des implémentations de l'époque. Il n'est actuellement que d'intérêt historique ; toutes les implémentations devraient pouvoir supporter le niveau 2 et probablement aussi de grandes parties du niveau 3.

Rédacteurs : Håkon Wium Lie, Bert Bos

SVG

Certaines propriétés sont spécifiques au style SVG (ou à des langages graphiques similaires) et sont définies dans la spécification SVG, plutôt que dans un module CSS. Elles peuvent être utilisés avec d'autres propriétés dans une feuille de style, mais ne s'appliquent généralement pas aux mêmes éléments. Elles spécifient des aspects tels que la couleur des traits et des remplissages, et la forme des extrémités des traits.

Crédits d'illustration

Les deux icônes, ‘kcolorchooser.png’ et ‘clock.png’, appartiennent à la Collection Nuvola par David Vignoni.

Bert Bos, coordinateur de l'activité style
Copyright © 1994–2018 W3C® Privacy policy

Dernière mise à jour ven. 16 nov. 2018 16:38:33 UTC

Langues

À propos des traductions