W3C

Le W3C organise une tournée européenne sur le Web sémantique

La Commission Européenne sponsorise cette série de présentations sur l'infrastructure du Web sémantique, que les Membres et l'équipe du W3C exposent à Rome, Londres, Munich, Athènes et Bruxelles

(communiqué disponible en allemand, anglais, grec, hollandais, italien et japonais)


http://www.w3.org/ -- 10 juin 2003 -- Le Consortium World Wide Web (W3C) lance son W3C Semantic Tour, permettant au public européen de suivre diverses présentations et démonstrations sur les technologies du Web sémantique. Il s'agit d'une série d'événements d'une journée à travers l'Europe, qui débute ce jour à Rome, Italie, et se termine le 24 juin à Bruxelles, Belgique. Des représentants des Membres W3C et de l'équipe du W3C vont expliquer en quoi les technologies du Web sémantique aident à créer des données plus riches et plus utilisables sur le Web que nous connaissons. L'utilisation de ces nouvelles techniques autorise une recherche efficace, de l'automatisme, une intégration et une réutilisation des données à travers diverses applications.

Le Web sémantique est une extension du Web actuel

Pour que le Web puisse atteindre son potentiel maximal, il doit évoluer en un Web sémantique et fournir une plate-forme universellement accessible pour permettre aux données d'être partagées et traitées aussi bien par des outils automatiques que par des personnes. Le Web sémantique, comme vision exprimée par Tim Berners-Lee dans les toutes premières années du Web, est maintenant plus connu comme étant une initiative du Consortium World Wide Web. Tim Berners-Lee a écrit une première feuille de route du Web sémantique dès 1998, et ce document est encore considéré comme incontournable pour bien comprendre l'architecture sur laquelle se base l'activité Web Sémantique du W3C.

L'activité Web Sémantique du W3C, créée en 2001, rassemble des experts et acteurs clés des domaines relatifs aux métadonnées, aux ontologies et au Web, encourageant la mise au point de spécifications dans un esprit collaboratif et ouvert.

Le Web sémantique est une extension du Web actuel dans ce qu'il permet de plus facilement trouver, partager et combiner des informations. Il est façonné pour être un médium universel d'échange de données, permettant aux vocabulaires sémantiques d'être définis et réutilisés par une personne ou une communauté d'utilisateurs, rendant particulièrement performante la sauvegarde de leur savoir et son partage avec d'autres types de connaissances.

Pour atteindre ces objectifs, un ensemble de spécifications interopérables est en cours de développement. Un premier document appelé Cadre de Description des Ressources (RDF - Resource Description Framework) se compose de la spécification Syntaxe et Modèle (Model and Syntax) pour gérer les descriptions, et de la spécification Schéma RDF (RDF Schema) qui indique la manière d'assembler des vocabulaires descriptifs. Le Langage d'Ontologie pour le Web (OWL - Web Ontology Language), s'appuyant sur les deux précédents documents, démontre comment décrire les relations entre les différents vocabulaires. Ces langages sont fondés sur les URIs, XML et les espaces de noms XML.

Cinq régions accueillent le W3C Semantic Tour

L'ensemble des manifestations est organisé par l'ERCIM, l'hôte européen du W3C, et cinq des Bureaux W3C européens (Allemagne et Autriche, Bénélux, Grèce, Italie, Royaume-Uni et Irlande).

Les dates et lieux des événements de ce tour européen sur le Web sémantique sont :

Chaque journée se compose d'une série de présentations sur les travaux récents du Web sémantique et sur des cas d'étude et applications de la technologie. Ces présentations sont données par des représentants des Membres W3C et de l'équipe du W3C, ainsi que d'orateurs invités issus de la communauté Web locale. Tous les événements sont ouverts au public, dans la limite des places disponibles.

Meilleure visibilité du W3C à travers ses Bureaux régionaux grâce à des financements de la Commission Européenne

En 2002, le W3C Interop Tour avait permis donner un aperçu de l'ensemble des technologies du W3C, démontrant ainsi leur faculté d'interopérabilité sur le Web. Le W3C Semantic Tour de ce mois de juin se focalise plus particulièrement sur les technologies du Web sémantique, qui connaissent un intérêt de plus en plus croissant au sein de la communauté Web. Ces deux tournées à travers l'Europe ont pu voir le jour grâce à un financement de la Commission Européenne, sous la forme du projet QUESTION-HOW.

Le Semantic Tour bénéficie également des résultats de travaux d'un autre projet européen, également financé par un programme IST de la Commission Européenne, appelé SWAD-Europe et relatif au développement d'applications avancées du Web sémantique. Des démonstrations pratiques sont ainsi présentées, dans des domaines aussi variés que la syndication de nouvelles, la classification, la surveillance et la recherche de documents tels que des traductions, et les annotations.

A propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) a été créé pour mener le Web à son plein potentiel en développant des protocoles communs qui facilitent son évolution et assurent son interopérabilité. C'est un consortium industriel international, piloté conjointement par l'European Research Consortium for Informatics and Mathematics (ERCIM) basé en France, l'Université de Keio au Japon, et le MIT Laboratory for Computer Science (MIT LCS) aux Etats-Unis. Les services fournis par le Consortium se composent de : la constitution et la mise à disposition d'informations concernant le World Wide Web à destination des développeurs et des utilisateurs ; la mise en oeuvre de logiciels permettant d'incorporer et de promouvoir les standards ; la mise en place de diverses applications prototypes visant à démontrer l'utilisation des nouvelles technologies. Aujourd'hui, le Consortium compte plus de 400 Membres. Pour plus d'informations sur le Consortium World Wide Web, consulter l'adresse suivante  : http://www.w3.org/.

Contacts Presse :

Amériques et Australie -- Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 ou +1.617.253.2613
Asie -- Saeko Takeuchi <saeko@w3.org>, +81.466.49.1170
Europe -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33.492.38.75.94