W3C

Le W3C souhaite étendre l'accès au Web dans les pays en développement

Cet atelier offre l'occasion de partager l'expérience sur les enjeux et besoins

(Communiqué disponible en anglais et japonais, ainsi que dans d'autres traductions)


http://www.w3.org/ -- Le 19 septembre 2006 -- Aujourd’hui, le consortium World Wide Web (W3C) invite les experts du monde entier à participer à l’atelier consacré au « Web mobile dans les pays en développement » qui se tiendra à Bangalore, en Inde, les 5 et 6 décembre 2006. Les participants aborderont les enjeux, les besoins et les cas d’utilisation de l’accès au Web à partir de terminaux mobiles - ou Web mobile - dans les pays en voie de développement. L’atelier réunira des experts en technologies du Web mobile et des spécialistes des pays en développement et de la « fracture numérique ». Pour participer à l’atelier, veuillez soumettre une déclaration d'intérêt par courrier électronique avant le 1er novembre 2006.

« Si dans certains pays, l’accès au Web mobile est un outil incontournable pour les dirigeants, il apparaît clairement qu’il peut jouer un rôle important dans le développement de certaines communautés,  » déclare Tim Berners-Lee, directeur du W3C. « Nous devons nous assurer que le Web est conçu pour répondre aux besoins des plus démunis et de ceux dont le seul accès au Web pourrait être le téléphone mobile. Je suis impatient de connaître les différents points de vue concernant les impératifs de la technologie Web spécifique aux pays en développement. »

Cet atelier, ouvert au public, fait partie de l’Initiative Web Mobile du W3C destinée à identifier et à résoudre les enjeux et les problèmes liés à l’accès au Web mobile. Le W3C tient à remercier Jataayu Software, l'un des parrains de l’Initiative Web Mobile, qui accueille cet atelier. D'autres possibilités de parrainage sont également disponibles.

Le Web mobile est perçu comme un moyen de combler la fracture numérique

Un cap important pour résorber la « fracture numérique », autrement dit les difficultés d'accès ou d'utilisation des services d’information d’une partie de la société, consiste à déployer des réseaux mobiles dans le monde entier. Selon la Banque mondiale, plus de deux milliards de personnes possèdent un téléphone mobile et 80 % de la population mondiale a accès aux réseaux GSM. Avec un million de nouveaux abonnés chaque jour, quatre milliards de personnes auront un téléphone mobile d’ici à la fin 2010.

S’il est vrai que l’accès au service téléphonique est fondamental, le W3C considère que l’accès aux services Internet, tels que la messagerie électronique et le Web, est décisif pour l’éducation, le commerce et la communication. Les réseaux mobiles à grande vitesse et les téléphones pouvant accéder au Web devenant plus abordables contribuent à rendre cet accès possible dans les pays en développement. Pour certains, les téléphones sont le principal, voire le seul, moyen d’accéder au Web. Afin de fournir des standards Web qui ouvrent l’accès à tous, le W3C organise cet atelier pour mieux appréhender les besoins, attentes et enjeux rencontrés par les personnes dans les pays en développement.

Le W3C vous invite à apporter votre soutien à cet atelier par le biais d’un programme de parrainage à trois niveaux destiné à soutenir la participation des particuliers ou des organisations ne disposant pas des moyens financiers pour assister à cette réunion. Votre adhésion au programme de parrainage sera récompensée par la reconnaissance publique de votre engagement envers la mission du W3C. Ce programme de parrainage s’adresse à tous ceux qui prennent des décisions concernant le futur du Web, ainsi qu’à ceux qui utilisent le Web comme infrastructure clé pour le développement.

À propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) est un consortium international auquel les organisations membres, une équipe à plein temps et le public travaillent ensemble au développement de standards Web. Le W3C poursuit sa mission essentiellement par la création de standards Web et de directives visant à assurer au Web une croissance à long-terme. Plus de 400 organisations sont membres du consortium. Le W3C est piloté conjointement par le Laboratoire d’Informatique et d’Intelligence Artificielle du MIT (MIT CSAIL) aux Etats-Unis, le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques (ERCIM) basé en France et l’Université de Keio au Japon, et possède plusieurs bureaux dans le monde. Pour plus d'informations, merci de consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/

Contacts Presse W3C :
Amériques et Australie -- Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 ou +1.617.253.2613
Europe, Afrique et Moyen-Orient -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33.492.38.75.94
Asie -- Yasuyuki Hirakawa <chibao@w3.org>, +81.466.49.1170