W3C

L'initiative pour l'accessibilité du Web du W3C organise une première session de formation en Espagne

Webmestres et concepteurs se retrouvent à Madrid pour apprendre à concevoir des sites Web accessibles

(Communiqué disponible en anglais et espagnol)


http://www.w3.org/ -- 11 février 2004 -- L'initiative pour l'accessibilité du Web du Consortium World Wide Web (W3C), a tenu sa première session de formation sur les meilleures pratiques d'accessibilité Web à Madrid, en Espagne. L'objectif de ces deux jours de formation, faisant partie du projet européen WAI-TIES, était d'apporter à la communauté Web un ensemble d'informations, à la fois sur des techniques et des outils, permettant de concevoir des sites Web accessibles. La session s'est déroulée sur deux jours, les 9 et 10 février, et était accueillie par la Fundosa Teleservicios, société de la Fondation ONCE.

Le programme des deux jours de formation WAI a traité des sujets suivants :

« Nous sommes les témoins d'une croissance extraordinaire de l'utilisation du Web et de l'Internet en Espagne, » explique Enrique Varela Couceiro, responsable des technologies d'accessibilité et de la R&D à la Fondation ONCE. « Ici, l'accessibilité est en train de devenir rapidement une condition nécessaire pour de nombreux sites Web. Il est donc important de fournir, aux producteurs de contenu et aux concepteurs de sites, des informations dont ils ont besoin, pour s'assurer que leur travail n'empêche pas les personnes souffrant d'un handicap d'accéder à des informations et à des ressources. »

Le programme complet a compté des représentants de Braillenet - France, de Bunnyfoot Universality - Royaume Uni, de la Fondation ONCE - Espagne, du Seminario Iberoamericano sobre Discapacidad y Accesibilidad en la Red (SIDAR) - Espagne, du Videncenter pour le Synshandicap (Visual Impairment Information Centre) - Danemark, et de l'Initiative pour l'Accessibilité du Web du W3C. Les orateurs ont mis en valeur des techniques spécifiques permettant une conception plus aisée de sites Web accessibles pour les producteurs de contenu Web.

« Nous sommes ravis de l'énorme intérêt que la communauté Web en Espagne porte à cet évènement, » remarque Shawn Lawton Henry, coordinatrice de la promotion pour WAI. « Cela nous donne l'occasion d'apporter notre expertise sur l'implémentation des règles d'accessibilité de contenu Web (WCAG), qui sont reconnues comme standards d'accessibilité Web au niveau international, et sur les outils et ressources W3C/WAI qui aident à rendre les sites Web accessibles aux personnes ayant un handicap. »

A propos de l'Initiative pour l'Accessibilité du Web (WAI)

L'Initiative pour l'Accessibilité du Web du W3C (WAI), en partenariat avec des organisations mondiales, a pour mission de rendre le Web accessible à tous, au travers de cinq activités :

  1. s'assurer que les technologies du Web soient compatibles avec l'accessibilité,
  2. développer des guides pour l'accessibilité des contenus Web, des agents utilisateurs et des outils d'édition,
  3. développer des outils pour évaluer et faciliter l'accessibilité,
  4. faire de l'éducation et de la promotion,
  5. se coordonner avec la recherche et le développement avancé.

L'Initiative WAI est financée en partie par : l'Institut National de la Recherche sur la Réhabilitation et les Handicaps du Département Américain de l'Education ; le Programme sur les Technologies de la Société de l'Information de la Commission Européenne ; le Bureau de l'Industrie Canadienne des Appareils d'Assistance ; Elisa Communications ; Microsoft ; IBM ; SAP ; Fondation Vérizon ; et Wells Fargo. Le projet WAI-TIES (Web Accessibility Initiative: Training, Implementation, Education, Support) est financé par le programme IST (Information Society Technologies) de la Commission Européenne.

A propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) a été créé pour mener le Web à son plein potentiel en développant des protocoles communs qui facilitent son évolution et assurent son interopérabilité. C'est un consortium industriel international, piloté conjointement par le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques (ERCIM) basé en France, l'Université de Keio au Japon, et le Laboratoire d'Informatique et d'Intelligence Artificielle du MIT (MIT CSAIL) aux Etats-Unis. Les services fournis par le Consortium se composent de : la constitution et la mise à disposition d'informations concernant le World Wide Web à destination des développeurs et des utilisateurs ; la mise en oeuvre de logiciels permettant d'incorporer et de promouvoir les standards ; la mise en place de diverses applications prototypes visant à démontrer l'utilisation des nouvelles technologies. Aujourd'hui, le Consortium compte près de 400 Membres. Pour plus d'informations sur le Consortium World Wide Web, consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/.

Contacts Presse :

Amériques et Australie -- Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 ou +1.617.253.2613
Europe (sauf Espagne), Afrique et Moyen-orient -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33 4 92 38 75 94
Espagne -- Francisco Sánchez <fsanchez@w3.org>, +34 985 09 93 14