W3C

Le W3C publie XForms 1.0 en Recommandation Candidate

Appel à implémentations pour la nouvelle génération de formulaires Web développés par le W3C

(communiqué disponible en anglais et en japonais)

Témoignages de soutien également disponibles.


http://www.w3.org/ -- 12 novembre 2002 -- Le Consortium World Wide Web (W3C) annonce la publication de la spécification XForms 1.0 en Recommandation Candidate W3C. XForms 1.0 est le fondement de la nouvelle génération des formulaires pour le Web, combinant la capacité à séparer l'objet, la présentation, et les résultats, avec le langage XML (Extensible Markup Language).

Le statut de Recommandation Candidate indique que le document est stable. Le groupe de travail XForms du W3C invite la communauté Web à implémenter la spécification et à démontrer son interopérabilité.

Près de 10 ans après leur création, les formulaires pour le Web ont besoin d'une mise à jour

Quand les formulaires HTML ont été introduits sur le Web en 1993, ils ont donné un moyen de rassembler des informations et d'effectuer des transactions. La structure des formulaires d'alors a servi les besoins de nombreux utilisateurs et des terminaux utilisés pour accéder le Web.

De nos jours, soit près de 10 ans plus tard, le modèle originel des formulaires HTML montre clairement ses limites. Les utilisateurs souhaitent désormais accéder au Web à partir de téléphones mobiles, d'ordinateurs de poche, et de logiciels d'assistance comme des lecteurs d'écran. Les auteurs de formulaires recherchent à la fois à minimiser l'écriture de scripts et à maximiser la réutilisation des composants d'un formulaire donné, ainsi qu'à proprement séparer le fond, la forme et les résultats d'un formulaire. Et bien sûr, les sociétés qui se sont tournées vers XML cherchent également un moyen d'intégrer les formulaires dans ce mouvement.

"XForms permet aux auteurs d'utiliser un langage de balises au choix - XHTML, SVG, XML - tout en minimisant l'écriture de scripts et en maximisant l'usabilité," a expliqué Steven Pemberton, co-responsable du groupe de travail XForms du W3C. "Le groupe de travail XForms fournit aux implémenteurs un modèle qui rend plus facile le développement et la réutilisation des composants de formulaires, apportant des fonctionnalités aux utilisateurs et aux terminaux non disponibles jusqu'à présent."

XForms sépare nettement l'objet, la présentation et les résultats

En contraste avec les formulaires HTML qui mélangent balises de présentation et balises de fonction, XForms permet aux auteurs de formulaires de garder distincts les descriptions de l'objet d'un formulaire, sa présentation et le formatage des résultats (données instanciées) en XML.

En divisant les formulaires traditionnels HTML en 3 parties - modèle, données, et interface - la séparation du fond et de la forme est clairement réalisé, ce qui apporte les avantages suivants :

Pratiquement, les technologies XForms rendent possible l'utilisation de formulaires à partir d'un assistant personnel de poche, d'un téléphone mobile, d'un lecteur d'écran ou encore d'un ordinateur de bureau conventionnel, et cela sans perte de fonctionnalités pour l'utilisateur final.

XForms apporte la puissance d'XML aux formulaires en ligne

XML est au coeur du modèle XForms. Il apporte des avantages clés à cette technologie :

De plus, XForms, initialement conçu pour être intégré à XHTML, peut être adopté par n'importe quel langage de balises approprié, comme SVG (Scalable Vector Graphics). En définissant des manipulateurs d'événements déclaratifs fondés sur XML et couvrant les utilisations les plus fréquentes, la majorité des documents XForms peuvent être analysés statiquement, diminuant le besoin d'écrire des scripts pour les manipulateurs d'événements.

Le groupe de travail XForms, composé d'industriels, recherche des implémentations

Dans le domaine compétitif des technologies de formulaires interactifs, il n'est pas courant de voir tant d'acteurs clés de l'industrie travailler ensemble dans le développement d'une technologie standard utilisable pour tous. Le groupe de travail XForms du W3C est le lieu où ces responsables industriels et technologiques se rencontrent pour produire des résultats qui trouvent leur utilisation immédiate sur le Web aujourd'hui. Le groupe de travail est ainsi composé de : Adobe ; AOL/Netscape ; Cardiff ; Computer Associates ; CWI ; Electricité de France R&D ; Helsinki University of Technology ; IBM ; Novell ; NTT DoCoMo, Inc. ; Openwave ; Oracle ; PureEdge Solutions ; SAP/Mozquito Technologies ; Sony/Ericsson et Xerox. De nombreuses sociétés ont annoncé le support d'XForms dans des logiciels actuels et futurs.

Le groupe de travail XForms encourage les développeurs à travailler avec cette nouvelle spécification et à envoyer, sur la liste de diffusion correspondante, leurs commentaires sur les implémentations réalisées.

A propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) a été créé pour mener le Web à son plein potentiel en développant des protocoles communs qui facilitent son évolution et assurent son interopérabilité. C'est un consortium industriel international, piloté conjointement par l'Institut National de la Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA) en France, l'Université de Keio au Japon, et le MIT Laboratory for Computer Science (MIT LCS) aux Etats-Unis. Les services fournis par le Consortium se composent de : la constitution et la mise à disposition d'informations concernant le World Wide Web à destination des développeurs et des utilisateurs ; la mise en oeuvre de logiciels permettant d'incorporer et de promouvoir les standards ; la mise en place de diverses applications prototypes visant à démontrer l'utilisation des nouvelles technologies. Aujourd'hui, le Consortium compte plus de 450 membres. Pour plus d'informations sur le Consortium World Wide Web, consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/.

Contacts Presse :
Amériques, Australie -- Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 ou +1.617.253.2613
Europe -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33.492.38.75.94
Asie -- Saeko Takeuchi <saeko@w3.org>, +81.466.49.1170