W3C

Le W3C publie la recommandation XML Canonique 1.0

Cette nouvelle spécification XML permet une meilleure définition des signatures électroniques

http://www.w3.org/ -- 19 mars 2001 -- Le Consortium World Wide Web (W3C) annonce la publication de la recommandation XML Canonique 1.0. Cette spécification définit une méthode pour exprimer la structure d'un document XML de façon univoque, éliminant ainsi tout désaccord de syntaxe possible, permis dans XML 1.0. Cette fonctionnalité est nécessaire pour les Signatures XML qui requièrent des documents logiquement structurés dans le traitement de signatures électroniques, pour que d'éventuelles incompatibilités ne puissent pas invalider la signature.

Le statut de recommandation du W3C indique que la spécification est stable, et qu'elle contribue à l'interopérabilité du web. Le W3C préconise son adoption par tous les acteurs de l'industrie, de l'enseignement supérieur et de la recherche.

XML Canonique autorise les signatures électroniques XML

Les signatures électroniques assurent l'intégrité, l'assurance de la signature et la non-répudiation des données Web. De telles caractéristiques sont très importantes pour des documents contractuels (contrats, listes de prix, etc.). Les Signatures XML peuvent fournir une technologie Signature fiable, basée XML. Cependant, il peut arriver qu'au cours d'un traitement, un document donné subisse des changements de forme. Or, si deux documents ont la même forme canonique, alors ces deux documents sont logiquement équivalents dans le contexte de la spécification. Cette relation, combinée avec la signature XML, est critique pour le commerce électronique, car elle donne l'assurance de l'intégrité des documents et des messages de protocole que l'on retrouve dans les nombreuses phases de traitement XML.

XML Canonique enrichit la famille des technologies XML

La spécification critique XML Canonique s'ajoute à la famille des technologies XML (Extensible Markup Language), en cours de développement au W3C et qui a débuté en 1998 avec la sortie de la recommandation XML 1.0. La famille XML comprend notamment les recommandations XPath 1.0 (XML Path Languages), Namespaces dans XML et XSLT 1.0 (Extensible Stylesheet Language Transformations), et de nombreuses applications XML commeMathML2, XHTML et XHTML Basic. XML Canonique fournit les spécifications nécessaires à la réussite de Signatures XML, technologie pour laquelle de nombreuses implémentations ont déjà été réalisées.

Coopération entre le W3C et l'IETF

Il s'agit de la première recommandation éditée par un groupe de travail commun W3C/IETF. Les participants de ce groupe de travail XML Signature sont : Ariba, Baltimore Technologies, Done360, IAIK TU Graz, IBM, Microsoft, PureEdge, Reuters, et l'équipe technique du W3C. Le groupe travaille toujours sur les Signatures XML, avec déjà la mise en place d'implémentations satisfaisantes, et la perspective de nouveaux résultats basées sur les travaux portant sur XML Canonique.

A propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) a été créé pour mener le Web à son plein potentiel en développant des protocoles communs qui facilitent son évolution et assurent son interopérabilité. C'est un consortium industriel international, piloté conjointement par l'Institut National de la Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA) en France, l'Université de Keio au Japon, et le MIT Laboratory for Computer Science (MIT LCS) aux Etats-Unis. Les services fournis par le Consortium se composent de : la constitution et la mise à disposition d'informations concernant le World Wide Web à destination des développeurs et des utilisateurs ; la mise en oeuvre de logiciels permettant d'incorporer et de promouvoir les standards ; la mise en place de diverses applications prototypes visant à démontrer l'utilisation des nouvelles technologies. Aujourd'hui, le Consortium compte plus de 500 membres. Pour plus d'informations sur le Consortium World Wide Web, consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/.

Contacts Presse :
Amériques -- Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 ou +1.617.253.2613
Asie -- Kazuhiro Kitagawa <kaz@w3.org>, +81.466.49.1170
Europe -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33.492.38.75.94