W3C

Des standards du W3C rendent le Web mobile plus attractif

Des nouvelles directives développées sur les applications Web mobile

(Communiqué disponible en anglais et japonais, ainsi que dans d'autres traductions)
[Archive de tous les communiqués de presse du W3C]

Une liste de témoignages de soutien est également disponible.


http://www.w3.org/ -- Le 29 juillet 2008 -- Le W3C annonce de nouveaux standards pour faciliter la navigation sur le Web à partir de terminaux mobiles. « Les meilleures pratiques du Web Mobile 1.0 » publiées comme une recommandation du W3C, synthétisent l’expérience de nombreuses parties prenantes du Web mobile en conseils pratiques pour la création de contenu convivial pour les terminaux mobiles.

« Les développeurs de contenu Web mobile disposent désormais d’instructions stables et de meilleurs outils pour créer une expérience du Web mobile plus attractive » déclare Dominique Hazaël-Massieux, directeur de l’initiative Web mobile pour le W3C. « La convergence des technologies du Web mobile offre une meilleure expérience aux utilisateurs mobiles et s'inscrit dans la mission du W3C visant à créer Un seul Web ».

Les directives de conception du Web mobile abordent les défis de la mobilité

Extrait des Mobile Web Best Practices flipcards Les cartes Mobile Web Best Practices résument les directives.

Les internautes qui veulent utiliser le Web en déplacement sont confrontés à plusieurs défis, parmi lesquels la diversité du matériel et des logiciels, les contraintes des terminaux et les limites de la bande passante. Les meilleures pratiques du Web Mobile 1.0 aident les auteurs de contenu à relever ces défis et à développer un contenu compatible avec une large palette de terminaux mobiles. Les auteurs et autres producteurs de contenu trouveront des conseils pratiques pour faire face aux difficultés auxquelles se confrontent les utilisateurs, telles que l'entrée de texte ou le défilement page par page.

Jusqu’à ce jour, les développeurs de contenu étaient également en prise avec un autre dilemme : la diversité des langages de balisage pour le Web mobile. Avec la publication de la recommandation XHTML 1.1 Basic, le format privilégié par les meilleures pratiques, il existe maintenant une convergence totale des langages de balisage mobile, y compris ceux développés par l’Open Mobile Alliance (OMA).

Le vérificateur W3C mobileOK (beta), utilisé avec le très populaire service de validation du W3C, aide les développeurs à tester le contenu Web compatible pour les terminaux mobiles.

Étape suivante : directives pour les applications Web mobile

Selon Juniper Research, "le marché mondial pour le Web Mobile 2.0 est estimé à 22,4 milliard de dollars en 2013, à comparer aux 5,5 milliards de dollars actuels". En accord avec cette évolution, le Groupe de travail Meilleures pratiques du Web mobile (Mobile Web Best Practices ou MWBP) a commencé à œuvrer sur une prochaine génération d'instructions sous la forme de meilleures pratiques pour les applications Web mobile, dont le premier document de travail public est publié aujourd’hui. Alors que le premier document des meilleures pratiques se concentre sur la navigation traditionnelle sur le Web, ces directives aborderont plus spécifiquement l’utilisation des applications Web et des gadgets logiciels (widgets) à l’attention des utilisateurs de terminaux mobiles. Par exemple, les fournisseurs de contenu mobile pourront utiliser les applications Web en conjonction avec des informations de géolocalisation pour offrir aux utilisateurs des interfaces et des services fondés sur un large éventail de lieux.

Le W3C développe également des documents pour aider les auteurs à créer du contenu accessible à la fois sur les terminaux mobiles et aux personnes en situation de handicap. Le document Relations entre les Meilleures Pratiques du Web Mobile (MWBP) et les Directives pour l'Accessibilité du Contenu Web est publié, non encore finalisé, communément par le groupe de travail Meilleures Pratiques du Web Mobile et le groupe de travail sur l'Education et la Promotion de l'initiative pour l'accessibilité du Web (WAI).

Les participants du groupe de travail MWBP, notamment les acteurs clés de l'industrie mobile et les représentants des parrains de l’initiative Web mobile (MWI), apportent leur soutien à l’ensemble des technologies du Web mobile publiées aujourd’hui.

À propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) est un consortium international auquel les organisations membres, une équipe à plein temps et le public travaillent ensemble au développement de standards Web. Le W3C poursuit sa mission essentiellement par la création de standards Web et de directives visant à assurer au Web une croissance à long terme. Plus de 400 organisations sont membres du consortium. Le W3C est piloté conjointement par le Laboratoire d'Informatique et d'Intelligence Artificielle du MIT (MIT CSAIL) aux Etats-Unis, le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques (ERCIM) basé en France et l'Université de Keio au Japon, et possède plusieurs bureaux dans le monde. Pour plus d'informations, merci de consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/

Contacts Presse W3C :
Amériques et Australie -- Ian Jacobs, <ij@w3.org>, +1.718.260.9447
Europe, Afrique et Moyen-Orient -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33.676.863.341
Asie -- Yasuyuki Hirakawa <chibao@w3.org>, +81.466.49.1170