W3C

De nouveaux standards confirmés pour les applications vocales sur le Web

Le W3C standardise de nouvelles fonctionnalités pour VoiceXML et la reconnaissance vocale intelligente

(Communiqué disponible en anglais et japonais, ainsi que dans d'autres traductions)

Une liste de témoignages de soutien est également disponible.


http://www.w3.org/ -- Le 19 juin 2007 -- Aujourd’hui, le W3C publie des standards qui étendent les fonctionnalités et l’interopérabilité des navigateurs vocaux et systèmes de reconnaissance vocale. Le groupe de travail Navigateur Vocal du W3C a terminé son travail sur les spécifications du langage VoiceXML 2.1 et de l’interprétation sémantique pour la reconnaissance de la parole SISR 1.0 (« Semantic Interpretation for Speech Recognition »), deux composantes fondamentales de la plate-forme d’interface vocale du W3C. Les témoignages apportés par les entreprises et les organisations révèlent une forte adhésion à ces nouveaux standards.

VoiceXML 2.1 normalise les pratiques d’interopérabilité de l’industrie

VoiceXML 2.1 étend le langage VoiceXML 2.0 largement répandu pour inclure des fonctionnalités couramment implémentées : références dynamiques aux syntaxes et scripts, détection de l’interaction utilisateur au cours d’une annonce vocale et traitement d’ensembles de données multiples depuis le serveur en accès unique. Toutes les applications VoiceXML 2.0 fonctionneront sous VoiceXML 2.1 sans modification aucune, d’où une interopérabilité optimisée.

SISR optimise la conversion entre voix et balises

SISR 1.0, spécification d’interprétation sémantique pour la reconnaissance de la parole (« Semantic Interpretation for Speech Recognition ») permet aux développeurs d’extraire et de traduire des représentations textuelles de mots identifiés par un système de reconnaissance vocale et d’en structurer le résultat dans un format adapté au traitement par une application vocale. Par exemple, avec SISR, il est possible de définir des instructions pour convertir la phrase orale « Je veux voler de Los Angeles à Seattle » en une structure de données contenant « départ : LAX » et « destination : SEA ».

La plate-forme d’interface vocale est créée par les acteurs clés internationaux de la recherche et de l’industrie

Le Groupe de travail Navigateur vocal du W3C est composé de chefs de file du développement d’application Web et de la téléphonie, dont Aspect Communications, Chinese Academy of Sciences, Comverse Technology, Deutsche Telecom AG, France Telecom, Genesys Telecommunications Laboratories, HP, IBM, iFLYTEK, IWA-HWG, Intervoice, Korea Association of Information and Telecommunication, Loquendo S.p.A., Matsushita Electric Industrial Co., Ltd., MITRE Corporation, Nuance Communications, Openwave Systems Inc., SandCherry, Inc., Toshiba Corporation, Voxeo Corporation, et Voxpilot Ltd.

La plate-forme d’interface vocale du W3C intègre les standards finalisés du langage VoiceXML 2.1, de l'interprétation sémantique pour la reconnaissance de la parole (« Semantic Interpretation for Speech Recognition » Version 1.0 ou SISR 1.0), de la grammaire de reconnaissance de la parole (« Speech Recognition Grammar Specification 1.0 » ou SRGS 1.0) et du langage de synthèse vocale SSML 1.0 (« Speech Synthesis Markup Language 1.0 »). Selon les prévisions du W3C, les spécifications CCXML (Contrôle d'appel de navigateur vocal), PLS 1.0 (Lexique de prononciation version 1.0) et SSML 1.1 (Langage de synthèse vocale version 1.1) devraient venir compléter cette plate-forme et devenir des recommandations du W3C. Le Groupe de travail Navigateur vocal s’attache par ailleurs à développer les standards State Chart XML (SCXML) et VoiceXML 3.0.

À propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) est un consortium international auquel les organisations membres, une équipe à plein temps et le public travaillent ensemble au développement de standards Web. Le W3C poursuit sa mission essentiellement par la création de standards Web et de directives visant à assurer au Web une croissance à long-terme. Plus de 400 organisations sont membres du consortium. Le W3C est piloté conjointement par le Laboratoire d'Informatique et d'Intelligence Artificielle du MIT (MIT CSAIL) aux Etats-Unis, le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques (ERCIM) basé en France et l'Université de Keio au Japon, et possède plusieurs bureaux dans le monde. Pour plus d'informations, merci de consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/

Contacts Presse W3C :
Amériques et Australie -- Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 ou +1.617.253.2613
Europe, Afrique et Moyen-Orient -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33.492.38.75.94
Asie -- Yasuyuki Hirakawa <chibao@w3.org>, +81.466.49.1170