W3C

Le W3C présente la feuille de route des applications Internet enrichies accessibles (WAI-ARIA)

Les caractéristiques WAI-ARIA favorisent les sites Web dynamiques accessibles

(Communiqué disponible en anglais et japonais, ainsi que dans d'autres traductions)


http://www.w3.org/ -- Le 26 septembre 2006  -- L’Initiative d’accessibilité du Web (Web Accessibility Initiative ou WAI) du W3C présente une série de documents qui permet aux développeurs de sites Web de créer des contenus Web dynamiques pouvant être utilisés par des personnes atteintes de handicaps. Les premiers documents de travail publics des applications ARIA englobent la feuille de route WAI-ARIA, les rôles WAI-ARIA et les états et propriétés WAI-ARIA.

« Toujours plus d’informations, d'applications réactives, et d'expériences satisfaisantes sont attendues par de plus en plus d'utilisateurs du Web. Les technologies pour satisfaire ces demandes explosent donc, mais évincent au passage les nombreuses personnes qui ne peuvent y accéder. La mise en disponibilité de cette nouvelle série de documents est importante car elle aidera les développeurs à accéder aux outils requis pour aider les personnes souffrant de handicaps dans leur utilisation du Web, » explique Rich Schwerdtfeger, éminent ingénieur d’IBM et auteur de la feuille de route WAI-ARIA. « WAI-ARIA est une première étape pour enrichir l’expérience du contenu Web dynamique pour tous. Elle fournit des extensions de technologies et des exemples pour améliorer les mises en œuvre et les rendre plus accessibles. »

Le contenu Web dynamique exclut actuellement des millions d’utilisateurs

Les technologies d’aide fonctionnelle, notamment les lecteurs d’écran, logiciels de dictée vocale et claviers virtuels, contribuent à rendre le Web accessible aux personnes souffrant de handicaps. Pour y parvenir, ces outils requièrent des informations sur la sémantique de parties spécifiques d’un document afin de les présenter sous un format accessible. Par exemple, pour fournir un accès fiable à un élément de formulaire, un outil doit être en mesure d’en reconnaître l’état (à savoir, si l’élément est coché, désactivé, sélectionné, réduit ou caché).

Les sites Web fournissent de plus en plus d’applications ayant des fonctionnalités comparables à celles des logiciels installés localement. Étant donné que ces applications Internet enrichies utilisent largement les scripts, les développeurs improvisent souvent des formes hybrides de technologies existantes comme AJAX, DHTML, JavaScript et SVG. En revanche, ces applications ne fournissent pas toujours la sémantique nécessaire pour prendre en charge ces technologies. Les personnes atteintes de handicaps risquent donc d’être mises au ban de ce nouveau monde de l’information.

La suite ARIA fournit la structure pour du contenu Web dynamique accessible

La feuille de route des applications Internet enrichies accessibles (WAI-ARIA Roadmap) décrit une approche globale visant à garantir l’interopérabilité entre les applications Internet riches et les technologies d’aide fonctionnelle utilisées par les personnes souffrant de handicap. L’approche repose sur des technologies en cours de développement ou déjà développées par le W3C tel que le Module des attributs de rôle XHTML. En outre, la feuille de route ARIA présente une analyse des écarts qui identifie des technologies à développer pour faciliter l’accès aux applications Internet enrichies. Deux documents associés expliquent comment combler ces écarts : Rôles pour les applications Internet enrichies accessibles (WAI-ARIA Roles) et Module des états et propriétés pour les applications Internet enrichies accessibles (WAI-ARIA States).

« Nous voyons en WAI-ARIA de remarquables possibilités pour les développeurs Web, » explique Lisa Seeman de UB Access, et rédactrice des documents ‘WAI-ARIA Roles’ et ‘WAI-ARIA States’. « En fournissant un système et des techniques pour rendre le contenu Web dynamique plus accessible, nous donnons aux développeurs de contenu ce dont ils ont besoin pour améliorer l’expérience d’un plus grand nombre d’internautes. »

Le Groupe de travail encourage la lecture de ces premiers documents et sollicite le retour d’informations

La feuille de route WAI-ARIA a été développée au sein du W3C par le Groupe de travail chargé des protocoles et des formats (PFWG), qui se compose de chefs de file de l’industrie, de chercheurs et d’associations de personnes souffrant de handicap, dont Adobe Systems, America Online, Inc., IBM, Opera Software, Oracle Corporation, Royal National Institute for the Blind (RNIB) et SAP AG. Ce groupe de travail est présidé par Al Gilman.

Le travail du PFWG sert en partie de base technique à l’Initiative d’accessibilité du Web (WAI) du W3C pour que la vision de l’accessibilité Web devienne une réalité pour tous. Le PFWG s’attache maintenant à perfectionner la série WAI-ARIA dans l’intention de développer des mises en œuvre très rapidement. Le W3C invite la communauté des développeurs Web à consulter et à commenter ces documents et les versions ultérieures sur la liste de diffusion public-pfwg-comments@w3.org.

À propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) est un consortium international auquel les organisations membres, une équipe à plein temps et le public travaillent ensemble au développement de standards Web. Le W3C poursuit sa mission essentiellement par la création de standards Web et de directives visant à assurer au Web une croissance à long-terme. Plus de 400 organisations sont membres du consortium. Le W3C est piloté conjointement par le Laboratoire d’Informatique et d’Intelligence Artificielle du MIT (MIT CSAIL) aux Etats-Unis, le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques (ERCIM) basé en France et l’Université de Keio au Japon, et possède plusieurs bureaux dans le monde. Pour plus d'informations, merci de consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/

À propos de l'Initiative pour l'Accessibilité du Web (WAI)

L'Initiative pour l'Accessibilité du Web du W3C (WAI), en partenariat avec des organisations mondiales, a pour mission de rendre le Web accessible à tous, et donc de s'assurer que les technologies du Web soient compatibles avec l'accessibilité ; de développer des guides pour l'accessibilité des contenus Web, des agents utilisateurs et des outils d'édition ; de faciliter le développement d'outils pour évaluer et faciliter l'accessibilité ; de faire de l'éducation et de la promotion ; et de se coordonner avec la recherche et le développement avancé.

L'Initiative WAI est en partie soutenue par le Département Américain de l'Education ; le Programme IST de la Commission Européenne, la Fundación ONCE, IBM, Microsoft, SAP, la Fondation Vérizon, et Wells Fargo.

Contacts Presse W3C :
Amériques et Australie -- Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 ou +1.617.253.2613
Europe, Afrique et Moyen-Orient -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33.492.38.75.94
Asie -- Yasuyuki Hirakawa <chibao@w3.org>, +81.466.49.1170