W3C

Le W3C recommande Web Services Addressing 1.0

W3C standardise une méthode éprouvée d'adressage de services Web

(Communiqué disponible en anglais et japonais, ainsi que dans d'autres traductions)

Une liste de témoignages de soutien est également disponible.


http://www.w3.org/ -- Le 9 mai 2006 -- Le Consortium World Wide Web (W3C) annonce ce jour que Web Services Addressing 1.0 - composée des spécifications Core et SOAP Binding - est désormais une recommandation officielle du W3C. L'industrie dispose maintenant d'un standard interopérable et robuste permettant l'adressage de services Web.

« Web Services Addressing 1.0 offre aux développeurs une méthode d'adressage d'objets pour les applications de services Web, » indique Philippe Le Hégaret, responsable du domaine Architecture du W3C. « Il étend les capacités des services Web en permettant les échanges de messages asynchrones et en permettant l'interaction de plus de deux services à la fois ».

Web Services Addressing 1.0 définit une nouvelle méthode standard d'adressage des objets pour les applications de services Web

Web Services Addressing 1.0 offre un système indépendant du transport qui permet d'adresser les objets pour les applications de services Web, construites à partir des URIs. Cette nouvelle méthode est appelée référence d'un point d'entrée (EPR). Les EPR sont conçus pour résoudre les problèmes posés dans certains cas, tels que  :

Outre les fonctions d'adressage, les EPR peuvent tenir lieu de cookie lors d'interactions de services Web. Une autre caractéristique des EPR est ce qu'on pourrait appeler le sac de métadonnées. Ce dernier décrit des informations complémentaires à être intégrées à l'EPR - que ce soit une description de capacités du point d'entrée, une description WSDL, ou des données de Web sémantique.

Les EPR sont un élément fondamental des spécifications de services Web développées au sein de nombreuses industries et organisations de standardisation. Le travail du W3C permet à ces différents groupes de travailler sur une base commune s'agissant de l'adressage de messages de services Web.

La liaison avec SOAP pour l'adressage de services Web permet une implémentation plus aisée d'applications plus puissantes et plus sûres

En complément de la spécification Core WS-Addressing 1.0, le groupe de travail d'adressage des services Web du W3C a également publié la recommandation « Web Services Addressing 1.0 - Liaison avec SOAP » (SOAP Binding). Ce document fournit aux développeurs les instructions nécessaires à l'implémentation des services d'adressage Web conformes au standard SOAP 1.2 ou à la version précédente SOAP 1.1. Elle indique les procédures de sécurité permettant une utilisation sûre de l'adressage de services Web.

Web Services Addressing 1.0 facilite les interactions asynchrones

Web Services Addressing présente une méthode spécifiant l'adresse destinataire, les messages de réponse, et les messages d'erreur dans des messages SOAP, en utilisant les capacités de SOAP à être transmis indépendamment des protocoles de transport sous-jacents et à pouvoir être utilisé dans un grand nombre de cas d'interactions. Cette caractéristique facilite en particulier la gestion des cas de requêtes de longue durée.

Web Services Addressing bénéficie d'une participation et d'un soutien significatifs de l'industrie

Parmi ceux qui ont participé au groupe de travail du Web Services Addressing  : BEA Systems, BT, CA, Ericsson, Fujitsu Limited, Hitachi Ltd, HP, IBM, IONA Technologies Inc., JBoss Inc., Microsoft Corporation, Nortel Networks, Oracle Corporation, Ricoh Company Ltd., SAP AG, Sonic Software, Sonoa Systems Inc., Sun Microsystems Inc., Systinet Inc., TIBCO Software Inc., webMethods Inc, et WSO2. Nombre de ces participants ont implémenté ou sont sur le point d'implémenter Web Services Addressing 1.0 dans leurs produits, comme l'indiquent leurs témoignages.

À propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) est un consortium international auquel les organisations membres, une équipe à plein temps et le public travaillent ensemble au développement de standards Web. Le W3C poursuit sa mission essentiellement par la création de standards Web et de directives visant à assurer au Web une croissance à long-terme. Plus de 400 organisations sont membres du consortium. Le W3C est piloté conjointement par le Laboratoire d’Informatique et d’Intelligence Artificielle du MIT (MIT CSAIL) aux Etats-Unis, le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques (ERCIM) basé en France et l’Université de Keio au Japon, et possède plusieurs bureaux dans le monde. Pour plus d'informations, merci de consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/

Contacts Presse W3C :
Amériques et Australie -- Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 ou +1.617.253.2613
Europe, Afrique et Moyen-Orient -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33.492.38.75.94 ou +33 6 76 86 33 41
Asie -- Yasuyuki Hirakawa <chibao@w3.org>, +81.466.49.1170