W3C

Le W3C renouvelle et développe son activité de services Web

Lancement du groupe de travail sur les annotations sémantiques pour WSDL

(Communiqué disponible en anglais et japonais, ainsi que dans d'autres traductions)


http://www.w3.org/ -- le 21 mars 2006 -- Le consortium World Wide Web (W3C) renforce son engagement dans la construction des fondations des services Web en renouvelant son activité Services Web. Le W3C poursuit son travail sur les spécifications de SOAP, de WSDL (langage de description des services Web) et de WS-Addressing (adressage des services). De plus, un nouveau groupe a été constitué afin d'enrichir la description de services Web grâce à des annotations sémantiques. La combinaison des technologies des services Web et du Web sémantique rendra la composition et la recherche de services plus faciles.

La sémantique enrichit la description des services Web

Le langage de description des services Web (WSDL) est utilisé pour décrire l'interface d'un service Web, ses entrées et sorties. Dans l'état actuel, WSDL seul ne fournit pas une information suffisante qui permettrait de déterminer automatiquement si les interfaces de deux services Web donnés sont compatibles. C’est précisément ce que facilite la description sémantique. Ainsi, si l'on prend la description d'un service permettant de trouver des livres et la description d'un service permettant de les acheter, toutes deux enrichies d'annotations sémantiques, cela devient beaucoup plus aisé de les intégrer et d'en faire un composite utilisable. Pour les mêmes raisons, le fait d’avoir des descriptions sémantiques lisibles par des systèmes informatiques permet de rechercher des services Web appropriés.

Mécanismes d'extension de WSDL 2.0

WSDL 2.0 inclut des points d'extension permettant l'ajout de descriptions sémantiques. Le W3C a constitué un groupe de travail sur les annotations sémantiques pour la description de langage de services Web (SAWSDL) afin de développer un mécanisme d'annotations utilisant ces possibilités d'intégration.

« De nombreuses communautés travaillent actuellement sur les services Web sémantiques, » explique Jacek Kopecky, animateur du groupe de travail sur les annotations sémantiques pour WSDL, et représentant du DERI à Innsbruck. « Le W3C est en train de les réunir, suivant son approche basée sur le consensus, afin que la richesse et la variété des expertises aboutissent à une solution standard d'automatisation de services. »

Le groupe de travail sur les annotations sémantiques pour WSDL fournira également des règles de transformation en langage RDF des nouvelles propriétés, compatibles avec les règles existantes pour la transformation de WSDL en RDF.

Les communautés de l'industrie et de la recherche font converger Web sémantique et services Web

Plus de 400 chercheurs et développeurs participent au groupe d'intérêt sur la sémantique des services Web (SWS IG), un forum public créé en 2003 pour discuter de thèmes autour des services Web, notamment l'intégration de sémantique. Leur expérience et leurs observations, issues à la fois du monde de la recherche et de celui de l'industrie, devraient aider le nouveau groupe de travail à baser ses travaux sur des situations du monde réel.

En 2005, W3C avait organisé un atelier sur la sémantique dans les services Web qui lui a permis de réunir des éléments d’information sur de possibles travaux de standardisation sur la sémantique dans les services Web.

Le lancement du groupe de travail SAWSDL est soutenu par le projet WS2 de l'IST de l'Union Européenne.

À propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) est un consortium international auquel les organisations membres, une équipe à plein temps et le public travaillent ensemble au développement de standards Web. Le W3C poursuit sa mission essentiellement par la création de standards Web et de directives visant à assurer au Web une croissance à long-terme. Plus de 400 organisations sont membres du consortium. Le W3C est piloté conjointement par le Laboratoire d’Informatique et d’Intelligence Artificielle du MIT (MIT CSAIL) aux Etats-Unis, le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques (ERCIM) basé en France et l’Université de Keio au Japon, et possède plusieurs bureaux dans le monde. Pour plus d'informations, merci de consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/

Contacts Presse W3C :
Amériques et Australie -- Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 ou +1.617.253.2613
Europe, Afrique et Moyen-Orient -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33.492.38.75.94 ou +33 6 76 86 33 41
Asie -- Yasuyuki Hirakawa <chibao@w3.org>, +81.466.49.1170