W3C

Le W3C ouvre un Bureau en Inde

W3C connecte les standards Web à un centre technique en rapide progression

(Communiqué disponible en anglais, japonais, et hindi ainsi que dans d'autres traductions)


http://www.w3.org/ -- 27 octobre 2005 -- Le consortium World Wide Web (W3C) annonce l’ouverture de son Bureau en Inde le 10 novembre 2005. Situé dans les locaux du Centre pour le développement de systèmes informatiques avancés (C-DAC Noida), à Noida, New-Delhi, c'est le premier bureau W3C à être ouvert depuis la mise en place de la nouvelle structure de cotisations W3C pour les organisations dans les pays en voie de développement.

La cérémonie d’ouverture fait partie de la Conférence-Atelier Internationale sur les Technologies du Web qui se tiendra du 10 au 11 novembre 2005 à l’Hôtel Taj Palace de New Dehli. Les personnalités présentes seront Dr. Steve Bratt, directeur des opérations du W3C, et des représentants industriels et académiques indiens.

La conférence, ouverte au public, sera ponctuée de présentations délivrées par des membres de l'équipe du W3C :

L'industrie des technologies de l'information en Inde montre une forte croissance

Au cours de ces dix dernières années, la présence indienne s’est faite sentir dans l’industrie florissante des technologies de l'information (TI). Une étude financée par la Banque Mondiale confirme que les organisations étrangères considèrent l’Inde comme leur premier choix pour l’externalisation d’activités logiciel. Les entreprises informatiques de l’Inde fournissent de plus en plus de solutions sophistiquées pour, entre autres, le commerce électronique, la banque électronique, les CRM, les SCM, les logiciels de télécommunications, l’Internet mobile, l’intégration des réseaux, le développement d’applications, la robotique, les logiciels embarqués, la conception microélectronique et le génie logiciel. La région possède plus de 50 % des entreprises SEI CMM de niveau 5 de la planète, des centres d’interaction clients certifiés COPC/ISO, plus de 150 institutions R&D ainsi que l’une des concentrations les plus élevées d’universités et de collèges techniques dans le monde.

Le C-DAC fournit un réseau de contacts dans toute l’Inde

Le Centre pour le développement de systèmes informatiques avancés (C-DAC) est un organe scientifique relevant du Ministère des communications et des technologies de l’information du gouvernement indien. C-DAC se consacre à la conception, le développement et le déploiement de produits et de services issus de l'électronique et des technologies de l'information.

Connu pour son architecture « OpenFrame » de la série de super-ordinateurs PARAM, C-DAC a développé une gamme étendue de technologies et de produits dans les domaines du traitement du langage naturel (TLN), de l’intelligence artificielle (IA), de l’apprentissage par voie électronique, du multimédia, de l’informatique multilingue, de la géomatique, du stockage de données, des réseaux numériques et sans fil à large bande, de la modélisation et visualisation scientifiques, de la santé, de la télémédecine ainsi que des systèmes d’échange et d’archivage d’images.

À propos des Bureaux W3C

Alors que les membres du W3C travaillent ensemble pour pleinement réaliser le Web à son potentiel maximum, le W3C établit des partenariats avec des organisations régionales. Les Bureaux W3C jouent un rôle essentiel de localisation des matériels de promotion du W3C dans différentes langues, aident à élargir la base géographique du W3C, et encouragent une participation internationale dans les activités W3C. Le W3C compte actuellement quinze Bureaux : Allemagne & Autriche, Australie, Bénélux, Corée, Espagne, Finlande, Grèce, Hong Kong, Hongrie, Inde, Israël, Italie, Maroc, Suède, et Royaume Uni & Irlande.

À propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le W3C a été créé pour mener le Web à son plein potentiel en développant des protocoles communs qui favorisent son évolution et assurent son interopérabilité. C'est un consortium international industriel piloté conjointement par le Laboratoire d'Informatique et d'Intelligence Artificielle du MIT (MIT CSAIL) aux Etats-Unis, le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques (ERCIM) basé en France et l'Université de Keio au Japon. Les services fournis par le consortium se composent de : la constitution et la mise à disposition d'informations concernant le World Wide Web à destination des développeurs et des utilisateurs ; la mise en œuvre de logiciels permettant d'incorporer et de promouvoir les standards ; la mise en place de diverses applications prototypes visant à démontrer l'utilisation des nouvelles technologies. Aujourd'hui, près de 400 organisations sont membres du consortium. Pour plus d'informations sur le consortium World Wide Web, merci de consulter l'adresse suivante: http://www.w3.org/

Contacts Presse W3C :
Amériques et Australie -- Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 ou +1.617.253.2613
Europe, Afrique et Moyen-Orient -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33.492.38.75.94
Asie -- Yasuyuki Hirakawa <chibao@w3.org>, +81.466.49.1170