W3C

Le W3C publie un rapport sur la convergence du Web et de la télévision



http://www.w3.org/ -- Le 28 mars 2011 -- La convergence entre le Web et la télévision a été le point de mire du deuxième atelier du W3C consacré au Web et à la télévision, qui s'est déroulé à Berlin en février. Aujourd'hui, le W3C publie un rapport résumant les débats entre les 77 organisations participantes, notamment les radiodiffuseurs, opérateurs de télécommunications et de réseau câblé, acteurs de l'OTT (Over The Top), fournisseurs de contenus, fournisseurs de périphériques, éditeurs logiciels, fournisseurs d'applications Web, chercheurs, administrations et organisations de normalisation actifs dans le segment de la télévision. Le rapport a identifié les priorités suivantes :

« Le comité de préparation de l'atelier est très satisfait de la richesse des discussions et du partage lors de l'atelier de Berlin », déclare François Daoust, coprésident de l'atelier Web et TV. « Dans un monde où le poste de télévision devient un service disponible sur tous types de terminaux, le W3C envisage la perspective de développer des technologies Web omniprésentes pour faciliter des scénarios combinant des sources locales (appareils de réseau domestique) et globales (réseaux sociaux) afin d'enrichir l'expérience des téléspectateurs. »

La télévision occupe une place centrale dans nombre de foyers. Connecter la télévision au Web ouvre des perspectives prometteuses pour le commerce, les jeux, les loisirs et l'interaction sociale. Des technologies telles que vidéo sur le Web, DTV, IPTV, télévision hybride et autres tendances montrent que cette convergence est en bonne voie. Alors même que la télévision évolue en service, le grand public s’attend à ce que ce service soit disponible sur une large gamme de terminaux et que l'inter-connexion avec d'autres services comme les réseaux sociaux et l'achat en ligne soit synergique. De fait, les défis d'interopérabilité iront croissants avec le nombre et la diversité des terminaux mobiles (tous secteurs d'activité confondus).

C'est précisément là qu'intervient la plate-forme Web ouverte du W3C pour le développement d'applications : elle offre aux concepteurs une interopérabilité entre les différentes plates-formes. Les applications de la plate-forme Web ouverte conjuguent les forces des périphériques spécifiques et les sources de données privées et en réseau, dont le contenu de radiodiffusion et les fils des réseaux sociaux. Ces applications s'exécuteront sur des appareils mobiles, des tablettes, ainsi que sur le poste de télévision familial.

Pour le Groupe d'intérêt du Web et TV du W3C, la définition des priorités continue. Ce groupe passera en revue le travail actuel ainsi que la relation entre les services sur le Web et les services sur la TV, et identifiera les exigences et solutions potentielles destinées à garantir le bon fonctionnement du Web sur la télévision, et de la télévision sur le Web.

L'atelier Web and TV du W3C qui s'est tenu à Berlin a été organisé en partie grâce au parrainage de Netflix, IPTV Forum Japan et Tomo-Digi. Cet atelier a également été soutenu par le projet projet OMWeb de l'Union Européenne.

À propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) est un consortium international dont les organisations membres, une équipe à plein temps et le public collaborent au développement de standards Web. Le W3C poursuit sa mission essentiellement par la création de standards Web et de directives visant à assurer au Web une croissance à long terme. Plus de 300 organisations adhèrent au consortium. Le W3C est piloté conjointement par le Laboratoire d'Informatique et d'Intelligence Artificielle du MIT (MIT CSAIL) aux États-Unis, le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques (ERCIM) basé en France et l'Université de Keio au Japon, et possède plusieurs bureaux dans le monde. Pour plus d'informations, merci de consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/

Contacts Presse W3C

Amériques, Australie
Ian Jacobs, <ij@w3.org>, +1.718.260.9447
Europe, Afrique et Moyen-Orient
Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33 6 76 86 33 41