W3C

Le W3C confirme qu'HTML5 sera disponible en mai 2011 pour appel à commentaires

L'objectif est de publier le standard HTML5 en 2014



HTML5 logo

http://www.w3.org/ -- Le 14 février 2011 -- Le W3C a étendu aujourd’hui la charte du groupe de travail HTML avec des plans précis pour l'avancement de la spécification HTML5. HTML5 est la pierre angulaire de la plate-forme Web ouverte du W3C pour le développement d’applications. En mai 2011, HTML5 atteindra le « dernier appel » (ou « Last Call »), étape importante marquant la satisfaction des exigences techniques. C'est aussi l'étape où les communautés de développeurs sont invitées à envoyer leurs commentaires sur la spécification. Après le dernier appel, le groupe de travail se consacrera aux retours d'expérience des implémenteurs et aux tests afin de parvenir à des niveaux élevés d'interopérabilité d'ici à 2014.

« Même si l’innovation suit son cours, l’évolution de HTML5 vers la recommandation fournit à l’ensemble de l’écosystème Web une spécification interopérable, testée et stable » déclare Jeff Jaffe, CEO du W3C. « La décision de planifier le dernier appel de HTML5 en mai 2011 était un pas important pour définir les attentes de l’industrie. Aujourd’hui, nous franchissons un autre cap en annonçant 2014 comme date cible pour un standard. »

Aujourd’hui, plus de 50 organisations participent au Groupe de travail HTML du W3C, avec un engagement commun envers l’octroi de licence sans droit dans le cadre de la politique de brevet du W3C. Ce groupe compte plus de 400 participants du monde entier : concepteurs, auteurs de contenu, experts en accessibilité et représentants des fournisseurs de navigateurs, éditeurs d’outils de création, opérateurs de télécommunications, fabricants d’équipements et autres entreprises informatiques.

La demande pour une interoperabilité Web est plus forte que jamais

Le Web est devenu une ressource mondiale décisive qui transforme tous les secteurs, dont l’industrie mobile, la télévision, les jeux, l’édition et la santé. Les industries tournées vers l’avenir adoptent le Web comme plate-forme privilégiée pour intégrer différents périphériques, services et modèles économiques. Les audiences se diversifiant, le besoin d'interopérabilité parmi les nombreuses technologies de la plate-forme Web ouverte du W3C, comme HTML5, CSS, SVG, WOFF, et les différentes API, devient donc crucial. La plupart de ces technologies sont déjà utilisées, à des degrés divers de maturité et d'implémentation.

Etant donné que HTML5 est au cœur même de la plate-forme Web ouverte, le W3C a commencé de travailler sur une suite de tests complète pour assurer un niveau élevé d’interopérabilité tel que le demandent les différentes industries. Le W3C invite les membres de la communauté à contribuer à la suite de tests qui permettra aux implémenteurs logiciels de satisfaire les critères de mise en œuvre du W3C et facilitera la création de contenu et d’applications. Ces tests joueront un rôle important dans l'achèvement du standard dans les temps.

Des standards stables favorisent l'innovation en toute confiance

Les standards stables jouent un rôle important dans le déploiement à grande échelle des technologies. Ce sont des points de référence qui permettent à un grand nombre d'implémenteurs indépendants de réaliser l'interopérabilité entre diverses plates-formes, terminaux, et industries. Cela est particulièrement important dans le riche écosystème des producteurs et des consommateurs HTML, qui inclut les outils de création, navigateurs, clients de messagerie, applications de sécurité, systèmes de gestion de contenu, outils d'analyse ou de conversion de contenu, technologies d'assistance, et applications inattendues. Avec le soutien de la communauté, des standards stables donnent aux développeurs et implémenteurs l'assurance que ce qu'ils développent aujourd'hui continuera à marcher dans le futur. La procédure de standardisation du W3C s’appuyant sur le consensus, doublée du soutien apporté aux suites de tests feront de HTML5 un standard primordial pour l'avenir de toutes les industries.

Dans le cadre de la mission du groupe de travail HTML du W3C destinée à faire évoluer le HTML, le directeur du W3C, Tim Berners-Lee, encourage également le groupe à entamer les discussions quant aux exigences relatives aux futures versions du HTML.

Plus d'informations sont disponibles sur la page du groupe de travail HTML. Lire aussi la FAQ sur HTML5.

À propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) est un consortium international dont les organisations membres, une équipe à plein temps et le public collaborent au développement de standards Web. Le W3C poursuit sa mission essentiellement par la création de standards Web et de directives visant à assurer au Web une croissance à long terme. Plus de 300 organisations adhèrent au consortium. Le W3C est piloté conjointement par le Laboratoire d'Informatique et d'Intelligence Artificielle du MIT (MIT CSAIL) aux États-Unis, le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques (ERCIM) basé en France et l'Université de Keio au Japon, et possède plusieurs bureaux dans le monde. Pour plus d'informations, merci de consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/

Contacts Presse W3C

Amériques, Australie
Ian Jacobs, <ij@w3.org>, +1.718.260.9447
Europe, Afrique et Moyen-Orient
Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33 6 76 86 33 41