W3C

Le consortium World Wide Web inaugure un bureau au Brésil

Ce premier bureau du W3C en Amérique du Sud est destiné à orienter les innovations Web dans une économie en forte croissance

(Communiqué disponible en anglais et japonais, ainsi que dans d'autres traductions)


http://www.w3.org/ -- Le 30 octobre 2007 -- Le Consortium World Wide Web (W3C) est fier d’annoncer l’ouverture de son premier bureau en Amérique du Sud : le bureau W3C Brésil est hébergé par l’institut NIC.br (centre d’information du réseau brésilien) à Sao Paulo, au Brésil. Par le biais de ce bureau, le W3C compte dynamiser l’interaction avec la communauté lusophone. De plus, le paysage actuel des technologies de l’information au Brésil se fond avec les grandes tendances du W3C telles que le Web mobile, les applications Web et la vidéo sur le Web.

Économie en plein essor doublée d’une solide infrastructure des technologies de l’information et des communications

Le Brésil se classe avec la Russie, l’Inde et la Chine – pays identifiés sous l’acronyme BRIC dans un rapport de 2003 rédigé par la banque d’affaires Goldman Sachs – comme une économie émergente en forte croissance. Selon ce rapport, ces économies pourraient bien ensemble surpasser la plupart des pays les plus riches d’aujourd’hui, d’ici à 2050. Les initiatives du secteur privé et les efforts des organismes gouvernementaux favorisent les investissements dans le commerce et l’infrastructure, tant des investisseurs nationaux qu’internationaux. De par sa diversité, le Brésil se distingue des autres pays du continent sud-américain et attire fortement les investissements étrangers. Cinquième plus grand pays de la planète, il offre un marché très prometteur, à prédominance urbaine.

Le Brésil surfe sur la vague de l’Internet mobile et parie sur les innovations des technologies de l’information

Environ 40 millions de brésiliens ont accès à Internet, soit le plus grand nombre d’internautes, tous pays d’Amérique latine confondus. Un rapport de l’industrie des télécommunications, daté d'octobre 2007, établit que le nombre des utilisateurs sans fil au Brésil dépassait les 112 millions. Les entreprises brésiliennes se montrent très concurrentielles sur le marché mondial et fournissent des solutions performantes dans des domaines tels que la banque mobile, les technologies open source, l'accessibilité Web, l'accès Internet sans fil, l'industrie des jeux, les solutions d’administration en ligne et la télévision numérique HD. S’agissant de TVHD, le développement d’un modèle spécifique de télévision numérique transforme le marché brésilien en un gigantesque laboratoire pour l’étude des applications de cette technologie.

La force du Brésil dans les secteurs Internet et mobile contribuera également à résorber la fracture numérique à laquelle se confronte une partie de sa population.

L'hôte du bureau du Brésil apporte une expertise régionale au W3C

Le centre d’information du réseau brésilien (NIC.br) est un organisme à but non lucratif créé pour coordonner les opérations et le développement de l’Internet dans le pays. Sa mission découle du comité de coordination Internet brésilien (CGI.br), initiative de groupes à intérêts multiples composée de membres du gouvernement, du secteur privé, d’associations non lucratives et d’universitaires. Fort de la diversité de ses membres, le NIC.br peut innover dans les domaines de la gouvernance Internet et ce faisant, permettre aux citoyens de participer au processus de prise de décision quant à l’implémentation, l’administration et l’utilisation du réseau.

À propos des Bureaux W3C

Alors que les membres du W3C travaillent ensemble pour pleinement réaliser le Web à son potentiel maximum, W3C collabore avec des organisations locales qui souhaitent concourir à la mission que s'est fixée le W3C. Les bureaux W3C soutiennent les efforts de localisation, permettent d'élargir la couverture géographique du W3C, et encouragent la participation internationale à ses activités. Le W3C compte des bureaux en Afrique du Sud, Allemagne & Autriche, Australie, Bénélux, Brésil, Chine, Corée, Espagne, Finlande, Grèce, Hongrie, Inde, Israël, Italie, Maroc, Royaume-Uni & Irlande, et Suède.

À propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) est un consortium international auquel les organisations membres, une équipe à plein temps et le public travaillent ensemble au développement de standards Web. Le W3C poursuit sa mission essentiellement par la création de standards Web et de directives visant à assurer au Web une croissance à long-terme. Plus de 400 organisations sont membres du consortium. Le W3C est piloté conjointement par le Laboratoire d'Informatique et d'Intelligence Artificielle du MIT (MIT CSAIL) aux Etats-Unis, le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques (ERCIM) basé en France et l'Université de Keio au Japon, et possède plusieurs bureaux dans le monde. Pour plus d'informations, merci de consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/

Contacts Presse W3C :
Amériques et Australie -- Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 ou +1.617.253.2613
Europe, Afrique et Moyen-Orient -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33.492.38.75.94
Asie -- Yasuyuki Hirakawa <chibao@w3.org>, +81.466.49.1170