W3C OASIS Logo

Le W3C et OASIS publient conjointement un nouveau standard Web pour les graphiques industriels

WebCGM 2.0 bénéfice de l’expertise étendue de cette coopération

(Communiqué disponible en anglais et japonais, ainsi que dans d'autres traductions)


http://www.w3.org/ -- Le 30 janvier 2007 -- Aujourd’hui, le W3C et OASIS publient WebCGM 2.0, nouveau standard industriel pour les illustrations techniques dans les documents électroniques. Grâce à cette initiative concertée, la norme WebCGM, largement adoptée dans les secteurs de la défense, de l’aéronautique, de l’architecture et du transport, offre désormais une interopérabilité supérieure.

«  Aujourd’hui, les concepteurs industriels récoltent les fruits de la coopération entre le W3C et OASIS » annonce Dr. Steve Bratt, CEO du W3C. « Quand les communautés de développeurs et concepteurs ont demandé de nouvelles fonctions et extensions pour cette technologie clé, nos organisations ont conjugué leurs efforts et expertise pour y répondre et leur fournir WebCGM 2.0. »

« WebCGM démontre bien les avantages que peut conférer une étroite collaboration entre les organisations de normalisation oeuvrant dans l’intérêt du marché » déclare Patrick Gannon, président et CEO de OASIS. « Cette collaboration entre OASIS et le W3C a abouti à un standard ouvert unique pour le format CGM sur le Web qui a reçu l’approbation générale des nos membres respectifs. Les développeurs du monde entier peuvent donc adopter la norme WebCGM en toute confiance. »

Le standard WebCGM fournit des graphiques Web de portée industrielle

Computer Graphics Metafile, ou CGM, est une norme ISO de graphiques binaires à structure arborescente largement adoptée par les secteurs techniques (défense, aviation, transport, etc.) pour les illustrations techniques dans les documents électroniques. Le Web devenant un environnement de plus en plus utilisé pour la création et le partage de documents, il était évident que la meilleure manière d'utiliser CGM sur le Web était d'y apporter des améliorations, notamment en ce qui concerne l'interactivité avec hyperliens et hotspots.

En particulier, le WebCGM trouve des applications dans l’illustration technique, la documentation électronique et la visualisation des données géophysiques. Il fédère les différentes approches de l’utilisation du CGM dans les applications de document Web et représente donc un accord d’interopérabilité important entre les principaux utilisateurs et développeurs de cette norme ISO.

OASIS et le W3C ont travaillé de concert pour créer WebCGM 2.0

Le W3C a publié la première recommandation WebCGM Version 1.0, en 1999. Peu de temps après, CGM Open, groupe indépendant créé pour promouvoir l’adoption du WebCGM, fut intégré à OASIS. Les demandes formulées par les utilisateurs pour plus de fonctionnalités et d’améliorations firent nettement apparaître la nécessité d’une spécification WebCGM 2.0. Pour officialiser leur action commune, les organismes OASIS et W3C ont signé un protocole d’entente afin d’œuvrer ensemble à la création d’un nouveau standard. Cette entente de principe a également favorisé, sur de nombreux plans, la collaboration entre le comité technique WebCGM d’OASIS et le groupe de travail WebCGM du W3C.

WebCGM 2.0 fournit une nouvelle API et enrichit le précédent

WebCGM 2.0 ajoute une spécification DOM (API) pour l’accès de la programmatique aux objets WebCGM, et une spécification d’architecture XML Companion File (XCF) pour l’externalisation des métadonnées non-graphiques. WebCGM 2.0 capitalise sur le contenu graphique et intelligent de la recommandation WebCGM 1.0 et l’enrichit. Les critères de conception de WebCGM visent à combiner, d’une part, la puissance de l’expression graphique et d’autre part, la simplicité et la facilité d’implémentation. Un ensemble d’éléments de métadonnées standardisés, petit mais puissant, prend en charge les fonctions relatives aux liens hypertexte, à la navigation dans les documents, à la structuration et à l’organisation en couches des images. Il facilite aussi la recherche et l’interrogation des contenus graphiques WebCGM.

Le document WebCGM 2.0 a été approuvé comme standard par OASIS et comme recommandation par le W3C, soit le plus haut niveau de ratification respectif des deux organisations.

À propos de OASIS

OASIS (« Organization for the Advancement of Structured Information Standards ») est un consortium international à but non lucratif dont le rôle est de promouvoir le développement, la convergence et l’adoption des normes du e-business. Les membres définissent eux-mêmes le programme technique du consortium à l’aide d’un processus ouvert et allégé conçu pour dégager une unité de vues dans l’industrie et fédérer les initiatives disparates. Le consortium produit des standards ouverts pour les services Web, la sécurité et l’e-business et mènent des initiatives de normalisation dans le secteur public et les marchés sectoriels. Fondé en 1993, OASIS compte plus de 5000 membres qui représentent plus de 600 entreprises et particuliers dans 100 pays. Pour plus d’informations, visitez http://www.oasis-open.org

Contact Presse OASIS :
Monde – Carol Geyer, <carol.geyer@oasis-open.org> +1.978.667.5115 or +1.978.284.0403

À propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) est un consortium international auquel les organisations membres, une équipe à plein temps et le public travaillent ensemble au développement de standards Web. Le W3C poursuit sa mission essentiellement par la création de standards Web et de directives visant à assurer au Web une croissance à long-terme. Plus de 400 organisations sont membres du consortium. Le W3C est piloté conjointement par le Laboratoire d'Informatique et d'Intelligence Artificielle du MIT (MIT CSAIL) aux Etats-Unis, le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques (ERCIM) basé en France et l'Université de Keio au Japon, et possède plusieurs bureaux dans le monde. Pour plus d'informations, merci de consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/

Contacts Presse W3C :
Amériques et Australie -- Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 ou +1.617.253.2613
Europe, Afrique et Moyen-Orient -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33.492.38.75.94
Asie -- Yasuyuki Hirakawa <chibao@w3.org>, +81.466.49.1170