W3C

Le W3C présente le langage de génération de pages Web pour tous terminaux (DIAL)

Les opérateurs de téléphonie mobile et les fabricants de terminaux présentent un nouveau modèle de création de contenu fondé sur des standards

(Communiqué disponible en anglais et japonais, ainsi que dans d'autres traductions)


http://www.w3.org/ -- 16 mai 2006 -- Le Consortium World Wide Web (W3C) annonce aujourd’hui la publication du langage « Device Independent Authoring Language (DIAL) », qui facilite la création de pages Web destinées à être accessibles sur une gamme croissante de terminaux portables. Le groupe de travail « Device Independence » du W3C invite la communauté Web à revoir et à commenter cette première version de travail rendue publique.

« DIAL tire parti de l'ensemble des technologies Web existantes en étendant leur portée grâce à de nouvelles fonctions plus pratiques pour différents types de terminaux », explique Rhys Lewis de Volantis, animateur du groupe de travail Device Independence. « Né grâce à l'expertise de fabricant de terminaux, d'éditeurs de logiciels, d'opérateurs de téléphonie mobile, de fournisseurs de contenus et de la communauté de l'accessibilité du Web, DIAL a le potentiel pour améliorer la qualité de notre mobilité ».

Les fournisseurs de contenus sont confrontés à des défis croissants concernant la génération de contenu

Des milliers de terminaux mobiles aux capacités très variées sont aujourd'hui en service. Les utilisateurs s'attendent maintenant à la même qualité de service et à la même richesse d'information en situation de mobilité que celles dont ils disposent sur le Web avec leur ordinateur de bureau.

Cette hétérogénéité pose de sérieux problèmes aux créateurs de pages Web comme aux opérateurs de téléphonie mobile. Comment créer du contenu pour plus de 2500 terminaux mobiles différents ? Et comment les opérateurs peuvent-ils apporter ce contenu de manière à la fois efficace et agréable pour le client ?

DIAL intègre à la fois des technologies nouvelles et reconnues pour faciliter la création

La méthode de DIAL pour résoudre ces problèmes a fait ses preuves : les contenus sont plus flexibles et adaptables lorsque les données, les feuilles de style, la mise en page et l'interaction sont décrites séparément.

DIAL est un profil de langage fondé sur les actuels vocabulaires XML et modules CSS du W3C. Ceux-ci fournissent des mécanismes standard permettant de représenter la structure de pages Web, leur présentation et leur interaction via des formulaires. DIAL utilise également le vocabulaire de méta-données DISelect permettant de surmonter les difficultés inhérentes à la création de contenu pour un éventail varié de terminaux.

DIAL est déjà largement soutenu par l'industrie

DIAL a été développé au sein du W3C par le groupe de travail « Device Independence », au sein duquel on retrouve les acteurs clés de l'industrie tels que l'ANEC (Association européenne pour la coordination de la représentation des consommateurs dans la normalisation), Boeing Corporation, CNR (Conseil national italien de la recherche), ETRI (Institut coréen de recherche en électronique et télécommunications), France Telecom, IBM Corporation, MobileAware Ltd., Nokia, Segala, Vodafone, et Volantis Systems Ltd.

Les travaux du groupe « Device Independence » constituent une partie des fondements techniques de l'initiative Web Mobile (MWI) du W3C, dont la vision est de garantir l'accès à « un seul Web » via n'importe quel type de terminal.

À propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) est un consortium international auquel les organisations membres, une équipe à plein temps et le public travaillent ensemble au développement de standards Web. Le W3C poursuit sa mission essentiellement par la création de standards Web et de directives visant à assurer au Web une croissance à long-terme. Plus de 400 organisations sont membres du consortium. Le W3C est piloté conjointement par le Laboratoire d’Informatique et d’Intelligence Artificielle du MIT (MIT CSAIL) aux Etats-Unis, le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques (ERCIM) basé en France et l’Université de Keio au Japon, et possède plusieurs bureaux dans le monde. Pour plus d'informations, merci de consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/

Contacts Presse W3C :
Amériques et Australie -- Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 ou +1.617.253.2613
Europe, Afrique et Moyen-Orient -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33.492.38.75.94 ou +33 6 76 86 33 41
Asie -- Yasuyuki Hirakawa <chibao@w3.org>, +81.466.49.1170