W3C

Le Consortium World Wide Web publie une recommandation sur l'accessibilité des outils de création de contenu Web

Ces nouvelles directives vont stimuler le developpement d'outils favorisant la creation de contenu Web accessible

Contact Amerique --
Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 or +1.617.253.2613
Contact Europe --
Carine Rigaud <cariner@fgcom.fr>, +33.1.41.18.85.55
Christelle Moraga <christellem@fgcom.fr>, +33.1.41.18.85.55
Contact Asie --
Yuko Watanabe <yuko@w3.org>, +81.466.49.1170

(Also available in English and Japanese)


http://www.w3.org/ -- 3 Fevrier 2000 -- Le World Wide Web Consortium (W3C) publie aujourd'hui la spécification " Authoring Tool Accessibility Guidelines 1.0" (ATAG 1.0 - Directives pour l'accessibilité des outils de création de contenu Web), qui fournit aux développeurs un guide pour créer des outils à la fois accessibles et générant des contenus Web accessibles. En tant que recommandation, cette spécification est stable, elle contribue à l'universalité du Web et elle a été examinée par les Membres du W3C. Le W3C encourage les développeurs d'applications à promouvoir l'accessibilité du Web en appliquant cette recommandation.

ATAG 1.0 se présente comme un guide pour les développeurs d'applications

Ces directives pour l'accessibilité des outils de création expliquent comment les développeurs d'applications, tels que les éditeurs HTML et les gestionnaires de sites, peuvent encourager et favoriser la création de contenu Web accessible, au travers de boîtes de dialogue, de rappels, d'alertes, de fonctions de réparation et d'aide en ligne. ATAG 1.0 s'intéresse aussi aux fonctionalités de base comme la création de balises HTML valides, qui sont importantes non seulement pour l'accessibilité mais aussi pour l'interopérabilité du Web.

En plus de cet aspect, ATAG 1.0 fournit aussi des directives pour l'accessibilité des outils eux-mêmes, de sorte que les utilisateurs handicapés puissent participer à niveau égal au processus de publication d'information sur le Web.

ATAG 1.0 contribue à l'accroissement du contenu Web accessible

Il y a eu un intérêt accru pour la création de sites Web accessibles depuis la publication, en mai 1999, des "Directives sur l'accessibilité au contenu du Web, version 1.0," et, associé à cela, une plus grande demande d'outils permettant de créer des contenus accessibles. La mise en oeuvre de ATAG 1.0 permettra la prolifération de contenus Web accessibles.

Comme le déclare Jutta Treviranus, président du groupe de travail "Authoring Tool Accessibility Guidelines" et directeur du "Adaptative Technology Resource Center" (ATRC) à l'Université de Toronto, "La majorité des contenus Web sont créés avec des outils. Si ces outils d'édition guident les auteurs de façon transparente vers la création de contenu accessible, le Web deviendra globalement plus accessible". Elle ajoute: "Il est également important de noter que le Web comme moyen d'expression ne doit pas être réservé aux personnes valides. Ces directives promeuvent à la fois les outils qui génèrent du contenu accessible et ceux qui sont utilisables par des personnes handicapées, pour que se développe un Web auquel tout le monde puisse participer".

ATAG 1.0 concerne un large éventail d'outils de création

Les directives pour l'accessibilité des outils de création de contenu Web version 1.0 rassemblent des outils de types variés, comme les éditeurs WYSIWYG (en anglais, "What you see is what you get"), les fonctions "Enregistrer en HTML" des éditeurs de texte, la génération de contenu à partir de bases de données, les outils de formatage, les éditeurs d'images et les gestionnaires de sites.

ATAG 1.0 comprends sept directives générales et vingt-huit points de contrôle. Plusieurs de ces points de contrôle fournissent à leur tour un guide pour mettre en oeuvre les directives pour l'accessibilité au contenu du Web (WCAG 1.0) dans les outils de création.

Comme avec les directives pour l'accessibilité au contenu du Web (WCAG 1.0), les points de contrôle dans ATAG 1.0 ont trois niveaux de priorité, en fonction de leur importance pour l'accessibilité. Une liste de contrôle présentant les points triés par priorité est aussi disponible. Le W3C met des logos à la disposition des produits qui voudraient revendiquer un des trois niveaux de conformité.

Large soutien et développements en cours

La recommendation ATAG 1.0 a ete ecrite par les membres du groupe de travail "Authoring Tool Accessibility Guidelines" (AUWG), qui compte a la fois des acteurs cles de l'industrie et des organisations et des centres de recherche lies au handicap. Une liste des membres du groupe de travail est disponible.

Le groupe de travail "Authoring Tool Accessibility Guidelines" est en train de préparer une série de documents qui aideront les développeurs mettant en oeuvre les directives, tel que le document "Techniques for Authoring Tool Accessibility," également publié aujourd'hui sous forme de Note W3C. Au moment de cette publication, toutes les exigences exprimées dans les directives ont été implémentées dans au moins un outil existant, bien qu'aucun outil ne satisfasse à lui seul tous les points de contrôle. En plus de cela, les développeurs d'outils prévoient de soutenir ATAG 1.0 dans leurs nouveaux produits, comme l'indiquent de nombreux temoignages.

A propos de l'initiative WAI (Web Accessibility Initiative)

L'initiative d'accessibilité au Web (WAI) du W3C, menée en partenariat avec des organismes du monde entier, vise l'accessibilité du Web à travers cinq activités : assurer que les technologies clés du Web favorisent l'accessibilité ; développer des directives pour le contenu du Web, les navigateurs et les outils de création ; développer des outils dévaluation et de réparation ; mener des activités de formation et de diffusion ; et effectuer une veille technologique sur les travaux de R&D susceptibles d'affecter l'accessibilité future du Web. Le programme international WAI est subventionné en partie par l'U.S. National Science Foundation, le département de l'éducation du National Institute on Disability and Rehabilitation Research, le Programme Applications Télématiques pour les handicapés et les personnes âgées au sein de la DG XIII de la Commission Européenne, le Gouvernement du Canada, IBM, Lotus Development Corporation, Microsoft Corporation, et NCR. Pour plus dinformation sur WAI, consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/WAI.


A propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) a été créé pour mener le Web à son plein potentiel en développant des protocoles communs qui facilitent son évolution et assurent son interopérabilité. Cest un consortium industriel international, piloté conjointement par le MIT Laboratory for Computer Science (MIT LCS) aux Etats-Unis pour lAmérique, lINRIA en France pour lEurope and lUniversité de Keio au Japon pour lAsie. Les services fournis par le Consortium incluent : la constitution et la mise à disposition dinformations concernant le World Wide Web à destination des développeurs et des utilisateurs ; la mise en oeuvre de logiciels permettant dincorporer et de promouvoir les standards ; diverses applications prototypes visant à démontrer lutilisation des nouvelles technologies. Aujourdhui, le Consortium compte plus de 300 membres. Pour plus dinformation sur le Consortium World Wide Web, consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/