HTML 3.2 Document Technique




Press Release





Fact Sheet





Testimonials


Contact America ---

The Weber Group

Hazel Kochocki <hkochocki@webergroup.com>
Stephanie Townsend <stownsend@webergroup.com>

+1 617 661-7900
+1 617 661-0024 (fax)

Contact Europe --

Andrew Lloyd & Associates

Ned Mitchell <ned@ala.com>
+33 1 43 22 79 56

Andrew Lloyd <allo@ala.com>
+44 127 367 5100


(this document is also available in English)

Presentation Generale

Le Consortium World Wide Web (W3C) a publié récemment une recommandation sur la spécification HTML 3.2, répondant ainsi à la demande d'un consensus industriel sur une mise à jour d'HTML.

HTML 3.2 s'appuie sur le standard existant HTML 2.0 de l'IETF (Internet Engineering Task Force) et l'élargit en prenant en compte des idées provenant de diverses sources. Le Comité de Revue Editoriale (ERB) du W3C a incorporé les versions intermédiaires HTML+ et HTML 3.0 écrites par Dave Raggett de Hewlett Packard Laboratories. Il a également intégré des extensions proposées par des organismes membres du Consortium World Wide Web, dont en particulier des contributions majeures popularisées par Netscape Communications Corporation.

La spécification HTML d'origine a été écrite par Tim Berners-Lee, lorsqu'il était au CERN. Il est aujourd'hui directeur du W3C. Des innovations réalisées entre autres par l'équipe Mosaïc du NCSA (National Center for Supercomputing Applications) ont été incorporées par un groupe de travail de de l'IETF, et ont été publiées sous le nom de spécification HTML 2.0 (Request For Comment #1866) par Dan Connolly, architecte responsable du domaine au sein du W3C.

Pendant ce temps, l'industrie du Web se développait largement autour des spécifications originales et des extensions propriétaires faisaient leur apparition. Le Consortium World Wide Web a alors décidé de réunir un petit groupe d'experts représentant plusieurs organismes de premier plan, afin de développer conjointement de nouvelles caractéristiques HTML. La première étape, annoncée aujourd'hui, a été la stabilisation d'HTML 3.2, version de base mettant en oeuvre les caractéristiques déjà déployées. Le W3C poursuit ses travaux avec les constructeurs sur des extensions d' HTML concernant les objets multimédia, l'automatisation des scripts, les feuilles de style, la présentation, les formulaires, une impression de meilleure qualité et les formules mathématiques.

Caracteristiques et Avantages Cles

HTML est la partie la plus visible de l'édifice World Wide Web. En plus d'un nouveau procédé permettant de nommer les ressources d'information Internet (ce qui a débouché sur l'invention de l'URL) et d'un nouveau protocole permettant l'envoi de fichiers sur l'Internet (ce qui a donné HTTP), le Web avait besoin d'un nouveau format de données permettant d'inclure des liens et des possibilités de formatage indépendantes des outils, afin de tout intégrer. Pour la plupart des utilisateurs Web d'aujourd'hui, les URLs et HTTP ne sont que de simples détails techniques, alors que des millions d'entre eux ont appris à créer des pages d'accueil, des brochures, des galeries de tableaux et plus encore, grâce à HTML.

HTML est différent de nombreux langages documentaires traditionnels. Bon nombre de systèmes de traitements de texte et d'autres outils produisent des fichiers formatés : « ... sélectionner tel mot, remonter d'une demi-ligne, changer la police en gras, et maintenant sélectionner tel autre mot... ». HTML utilise un format structural qui met l'accent sur la signification d'un document: «...Ceci est le second objet d'une liste; ceci est un en-tête de premier niveau...». Le processeur HTML d'un document à destination d'un tiers prend totalement en charge le format de ce document : sous forme vocale, d'un écran texte, d'une page graphique, etc. Cette capacité provient de la conformité d'HTML 3.2 avec le standard SGML (Standard Generalized Markup Language) ISO 8879. Les documents hypertexte du Web étant une application SGML, ils sont représentés grâce à des marqueurs de type texte et sont interopérables sur un large éventail de plateformes.

HTML 3.2 comporte des caractéristiques permettant d'intégrer des idiomes documentaires basiques, tels que les en-têtes, les listings, les paragraphes, les tableaux et les images, ainsi que les liens hypertexte et les boites-formulaires électroniques. Les documents HTML 3.2 peuvent être exploités de différentes manières : grâce à des outils graphiques, de traitement de textes seuls, des navigateurs synthétisant de la voix, ou l'impression papier. Des éléments HTML 3.2 supplémentaires supportent des informations génériques (« metainformation ») décrivant les relations entre les liens ainsi que des caractéristiques documentaires telles que les droits d'auteurs et de copyright, et le cryptage du contenu.

Possibilités d'applications

HTML a été appliqué a une grande diversité d'applications. Par exemple les pages d'accueil personnelles, la publicité et le marketing, le support produits, l'achat à domicile, les lettres d'information, les annuaires, les services d'information, les documents de référence et les interfaces conviviales à des systèmes d'information existants.

HTML est fréquemment utilisé avec le protocole d'accès HTTP (Hypertext Transport Protocol), afin de permettre l'accès à des pages Web sur des ordinateurs serveurs, soit sur l'Internet global, soit au sein d'Intranets d'entreprise. Il est également utile sur des supports média locaux, tels que des CD-ROMs, des dossiers d'assistance reliés par hypertexte ou des présentations multimédia, par exemple.

Pour plus d'information sur le Consortium World Wide Web, merci de consulter l'adresse suivante: http://www.w3.org/

Pour plus d'information sur HTML en particulier, merci de consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/pub/WWW/MarkUp/




Press Release





Fact Sheet





Testimonials