Localisation vs Internationalisation

Public visé : tous ceux qui s’interrogent sur les significations comparées de l’internationalisation et de la localisation.

Question

Quelle est la signification des termes « internationalisation » et « localisation », et comment sont-ils liés ?

Réponse

Chacun a sa propre définition pour ces termes. Ici, nous offrons quelques descriptions de niveau général sur la façon dont nous avons tendance à utiliser ces termes sur le site d’internationalisation du W3C.

Localisation

La localisation fait référence à l’adaptation d’un produit, d’une application ou du contenu d’un document afin de répondre aux exigences linguistiques, culturelles ou autres d’un marché ciblé en particulier (les paramètres régionaux).

La localisation est parfois écrite sous la forme l10n, où 10 représente le nombre de lettres entre l et n.

Souvent considérée comme étant uniquement un synonyme de traduction de l’interface et de la documentation de l’utilisateur, la localisation est généralement une question considérablement plus complexe. Elle peut impliquer la personnalisation liée :

  1. Aux formats numériques, de date et d’heure
  2. À l’utilisation de devises
  3. À l’usage du clavier
  4. Au recueil et au tri
  5. Aux symboles, icônes et couleurs
  6. Aux textes et images contenant des références à des objets, des actions ou des idées qui, dans une culture en particulier, peuvent être sujets à une mauvaise interprétation ou perçus comme quelque chose d’offensant
  7. À différentes exigences légales
  8. Etc.

La localisation peut même nécessiter une refonte complète de la logique, de la conception visuelle ou de la présentation si la manière de travailler (par ex. : la comptabilité) ou le paradigme d’apprentissage accepté (par ex. : centré sur un individu vs un groupe) dans un paramètre régional donné diffèrent de la culture d’origine.

Internationalisation

Les définitions d’internationalisation varient. Ceci est une définition générale convenant au matériel de l’activité d’internationalisation du W3C. Certaines personnes utilisent d’autres termes, comme mondialisation pour se référer au même concept.

L’internationalisation est la conception et le développement d’un produit, d’une application ou d’un contenu de document qui permet une localisation facile pour les publics ciblés de culture, région et langue différentes.

L’internationalisation est souvent écrite sous forme i18n, où 18 représente le nombre de lettres entre i et n dans le mot anglais.

L’internationalisation implique en général :

  1. La conception et le développement d’une manière qui supprime les barrières vers la localisation ou le déploiement international. Ceci inclut notamment l’autorisation d’utiliser l’Unicode, ou le fait de s’assurer de la bonne manipulation des encodages de caractères hérités, le cas échéant, de faire attention à la concaténation des chaînes, d’éviter la dépendance dans le codage des valeurs des chaînes de l’interface utilisateur, etc.
  2. D’offrir la prise en charge de caractéristiques qui peuvent ne pas être utilisées avant la localisation. Par exemple, ajouter du balisage dans votre DTD pour prendre en charge un texte bidirectionnel ou pour identifier une langue. Ou enrichir une CSS pour prendre en charge les textes verticaux ou les caractéristiques typographiques des lettres non latines.
  3. De permettre au code de prendre en charge les préférences locales, régionales, de langues ou culturelles. En général, ceci implique l’incorporation de données et de fonctions de localisation prédéfinies dérivées de bibliothèques existantes ou des préférences des utilisateurs. Par exemple, les formats de date et d’heure, les calendriers locaux, les formats des chiffres et les systèmes de numération, les tris et présentations de listes, la gestion des noms et des formats d’adresse, etc.
  4. De séparer les éléments localisables du code source ou du contenu, de manière à ce que les alternatives localisées puissent être chargées ou sélectionnées en se basant sur les préférences internationales de l’utilisateur, selon les besoins.

Veuillez remarquer que ces articles n’incluent pas nécessairement la localisation du contenu, de l’application ou du produit dans une autre langue ; ce sont des pratiques de conception et de développement qui permettent la mise en place simple d’une telle migration dans le futur, mais qui peuvent avoir une utilité significative même si aucune localisation n’a lieu.

Valeur de l’internationalisation

L’internationalisation à une influence significative sur la localisation du produit. Adapter un livrable ciblé linguistiquement et culturellement à un marché mondial est évidemment bien plus long et difficile et que de concevoir un livrable avec un objectif de mise à disposition mondiale. (Pensez au bogue de l’an 2000 et au fait de revenir en arrière sur les champs « année » à deux caractères qui avaient été conçus sur l’hypothèse de « 19xx ».)

Donc, dans l’idéal, l’internationalisation doit être une étape fondamentale du processus de conception et de développement, plutôt qu’une pensée « après coup » qui peut souvent nécessiter une refonte délicate et coûteuse.