W3C

Le W3C publie un standard ouvert pour décrire les règles de fonctionnement des services Web

Web Services Policy s'appuie sur l'architecture extensible des services Web

(Communiqué disponible en anglais et japonais, ainsi que dans d'autres traductions)

Une liste de témoignages de soutien est également disponible.


http://www.w3.org/ -- Le 4 septembre 2007 -- Le Consortium World Wide Web (W3C) publie un standard Web essentiel relatif à l'extension des fonctions des services Web et des applications SOA (Service Oriented Architecture). Fondé sur les principaux standards ouverts des services Web du W3C, Web Services Policy permet de répondre aux besoins des développeurs pour des transactions sécurisées, de la messagerie fiable, des métadonnées d'adressage, etc., et ce en toute flexibilité. Grâce à Web Services Policy 1.5, les développeurs SOA peuvent activer les extensions d'un service sans interruption de fonctionnement ni modification des descriptions de service de niveau inférieur. Les extensions elles-mêmes, constituées de règles appelées « policy assertions », sont définies par d'autres spécifications.

Web Services Policy 1.5 se fonde sur les besoins et l'expérience du secteur industriel

De nombreuses années d'utilisation des applications de services Web commerciales ont mis en évidence la nécessité d'une approche flexible en matière de description des extensions obligatoires et facultatives utilisées par un service. À défaut, il peut être indispensable de réécrire tout un service lorsqu'une application doit être modifiée, ce qui entraîne des coûts importants. Web Services Policy 1.5 peut permettre de limiter ces frais. Il relie les principales normes de services Web (SOAP 1.2, WSDL 2.0 et XML Schema) à un ensemble d'extensions qui reflètent les besoins et l'expérience du secteur industriel.

Le groupe de travail Web Services Policy du W3C a invité des responsables d'implémentation à effectuer des tests d'interopérabilité en évaluant des logiciels par rapport à la suite d'outils de test du groupe. Dix implémentations de Web Services Policy 1.5 ont permis de vérifier la maturité de la spécification. Ces tests se sont concentrés sur les assertions de sécurité, principaux cas d'utilisation cités par le secteur industriel.

Un autre cas d'utilisation, les métadonnées d'adressage, est étudié par le groupe de travail WS-Addressing du W3C. Les deux groupes de travail du W3C ont travaillé ensemble pour assurer la cohérence entre la spécification des métadonnées d'adressage et Web Services Policy 1.5.

Le groupe de travail Web Services Policy du W3C a également organisé une revue par plusieurs comités techniques de services Web OASIS (UDDI, WS-RX, WS-TX et WS-SX) afin de garantir que Web Services Policy 1.5 satisfasse leurs cas d'utilisation.

Le groupe de travail Web Services rassemble les principaux acteurs de l'industrie

Le groupe de travail Web Services Policy rassemble les leaders du secteur industriel tels qu'Adobe Systems Inc, Axway Software, BEA Systems Inc, CA, Fujitsu Limited, IBM, IONA Technologies Inc, JBoss Inc, Layer 7 Technologies, Microsoft Corporation, Nokia, Nortel Networks, Oracle Corporation, SAP AG, Sonic Software, Sun Microsystems Inc, webMethods Inc et WSO2.

La plupart des membres du groupe se sont engagés à intégrer la spécification dans leurs produits, comme l'indiquent les témoignages de soutien.

À propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) est un consortium international auquel les organisations membres, une équipe à plein temps et le public travaillent ensemble au développement de standards Web. Le W3C poursuit sa mission essentiellement par la création de standards Web et de directives visant à assurer au Web une croissance à long-terme. Plus de 400 organisations sont membres du consortium. Le W3C est piloté conjointement par le Laboratoire d'Informatique et d'Intelligence Artificielle du MIT (MIT CSAIL) aux Etats-Unis, le Groupement Européen de Recherche en Informatique et en Mathématiques (ERCIM) basé en France et l'Université de Keio au Japon, et possède plusieurs bureaux dans le monde. Pour plus d'informations, merci de consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/

Contacts Presse W3C :
Amériques et Australie -- Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 ou +1.617.253.2613
Europe, Afrique et Moyen-Orient -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33.492.38.75.94
Asie -- Yasuyuki Hirakawa <chibao@w3.org>, +81.466.49.1170