W3C

Le W3C publie la recommandation DOM Level 2 HTML

Cette technologie définit une API standard et rend le HTML / XHTML 1.0 dynamique

(communiqué disponible en anglais et en japonais)

Des témoignages de soutien sont également disponibles.


http://www.w3.org/ -- 9 janvier 2003 -- Le Consortium World Wide Web (W3C) publie la spécification Document Object Model (DOM) Level 2 HTML en Recommandation W3C. Résultat d'un accord industriel, ce document définit une interface standard ou API (Application Programming Interface - Interface de Programmation d'Application) avec laquelle des langages de programmation (tel que Java ou ECMAScript) peuvent manipuler des documents et des données HTML et XHTML 1.0.

Le statut de Recommandation W3C indique que la spécification est stable, et qu'elle contribue à l'interopérabilité du Web. Cette recommandation a été revue et approuvée par les membres du W3C qui préconisent une large adoption par l'industrie.

DOM Level 2 HTML rend le scripting plus facile et plus sûr

Le terme "HTML Dynamique" est utilisé par certains vendeurs pour décrire la combinaison d'HTML, de feuilles de style et de scripts, permettant d'animer des documents. Le Modèle de Document Objet - ou DOM - est une interface, indépendante des plates-formes et des langages de programmation, qui permet d'accéder et de modifier le contenu, la structure et le style des documents.

Depuis de nombreuses années, le W3C a développé un moyen uniforme de représentation du modèle objet de documents HTML pour les langages de scripting. Le Groupe de Travail DOM assure le développement coordonné de solutions interopérables et indépendantes des langages de scripts, qui a commencé en 1998 avec le travail sur DOM Level 1. La majorité des spécifications sur DOM Level 2 a ensuite été finalisée en 2000, excepté pour le document relatif à DOM Level 2 HTML qui est publié ce jour en Recommandation W3C.

DOM Level 2 HTML définit l'interface qui donne aux programmes un moyen standard de naviguer, de transformer et de mettre à jour à la fois des documents HTML et XHTML 1.0.

Déjà une forte expérience dans les implémentations et les collections de tests de DOM Level 2 HTML

Pour s'assurer de l'utilité et de la viabilité des spécifications W3C, il est demandé aux groupes de travail W3C de fournir des rapports d'implémentation et des collections de tests, pouvant alors être utilisés par les développeurs pour tester leurs propres logiciels. Dans le cas de DOM Level 2 HTML, le groupe de travail a produit une collection de tests comprenant plus de 500 tests individuels, disponible gratuitement, et publiée conjointement avec l'Institut National des Standards et de la Technologie (NIST), aux Etats-Unis.

Tenant compte des importantes contributions de la communauté des développeurs, les collections de tests DOM permettent aux auteurs de navigateurs Web de tester leurs logiciels et d'en ajuster le code. Avec l'aboutissement de la spécification DOM Level 2, des modifications sur les collections de tests sont attendues.

L'industrie et la communauté des développeurs soutiennent DOM Level 2 HTML

Les acteurs clés de l'industrie ayant apporté leur expertise au sein du Groupe de Travail DOM sont : Arbortext, Corel, IBM, Netscape, Oracle, et X-Hive. Les Membres W3C et autres implémenteurs apportent déjà leur appui à DOM Level 2 HTML, comme illustré par les témoignages de soutien. Le Groupe de Travail DOM développe actuellement DOM Level 3, qui représente la prochaine couche de fonctionnalités de DOM.

A propos du Consortium World Wide Web (W3C)

Le Consortium World Wide Web (W3C) a été créé pour mener le Web à son plein potentiel en développant des protocoles communs qui facilitent son évolution et assurent son interopérabilité. C'est un consortium industriel international, piloté conjointement par l'European Research Consortium for Informatics and Mathematics (ERCIM) basé en France, l'Université de Keio au Japon, et le MIT Laboratory for Computer Science (MIT LCS) aux Etats-Unis. Les services fournis par le Consortium se composent de : la constitution et la mise à disposition d'informations concernant le World Wide Web à destination des développeurs et des utilisateurs ; la mise en oeuvre de logiciels permettant d'incorporer et de promouvoir les standards ; la mise en place de diverses applications prototypes visant à démontrer l'utilisation des nouvelles technologies. Aujourd'hui, le Consortium compte près de 450 Membres. Pour plus d'informations sur le Consortium World Wide Web, consulter l'adresse suivante : http://www.w3.org/.

Contacts Presse :

Amériques et Australie -- Janet Daly, <janet@w3.org>, +1.617.253.5884 ou +1.617.253.2613
Asie -- Saeko Takeuchi <saeko@w3.org>, +81.466.49.1170
Europe -- Marie-Claire Forgue, <mcf@w3.org>, +33.492.38.75.94